Accueil ACTUALITÉS DECRYPTAGE DES MEDIAS du 16 novembre et du 25 novembre 2011

DECRYPTAGE DES MEDIAS du 16 novembre et du 25 novembre 2011

Stéphane HENOCQUE

Journaliste : Pourquoi appelez-vous les citoyens à descendre dans la rue ?

Stéphane Hénocque : Si les citoyens se retrouvent ce soir devant le cinéma, pacifiquement, ce n’est pas pour parler du contenu du film, ce n’est pas ça dont il est question, mais c’est bien de la défense de la démocratie et de la liberté  (…)

Journaliste : Donc, ça s’appelle de la censure, pour vous ?

Stéphane Hénocque : (…) Vous parlez de censure, on parlera aussi de propagande, puisqu’on en profitera pour parler des médias contrôlés, les radios que je ne citerai pas, que tout le monde connaît. Le projet de télévision soviétique, préparé par l’équipe de RRB et de Djiido, qui inquiète tout le monde, et les gens ont raison d’être inquiets là-dessus puisque c’est nous qui allons payer. (…)

Journaliste : Vous avez, comme programme, d’avoir envie de bouleverser le jeu politique local ?

Stéphane Hénocque : (…) j’ai l’immodestie de penser que je le ferai sans doute mieux que Gaël Yanno, par exemple, qui finalement, à part défendu les lobbys de défiscalisation, n’a pas fait grand chose de son mandat(…)

Pascal VITTORI

Journaliste : Un mot sur les législatives : allez-vous présenter deux candidats Avenir ensemble sur les deux circonscriptions, ou sur une, peut-être ?

Pascal Vittori : Pour ma part, moi, je considère que Gaël Yanno s’est plutôt bien débrouillé dans son mandat. Je n’entends pas beaucoup de critiques vis-à-vis de lui, et donc, je pense que les Calédoniens souhaitent le conserver comme député de la première circonscription.

 POUR CEUX QUI CROIENT QUE L’AVENIR ENSEMBLE CA EXISTE ENCORE….


À voir aussi :

Un avenir dans la France aux couleurs de la paix : Réunion d’information à Ducos

Les 11 et 18 juin prochain, à l’occasion des élections législatives, les Calédoniens désig…