Accueil ACTUALITÉS CHRONIQUE D’UN VERROUILLAGE ANNONCE

CHRONIQUE D’UN VERROUILLAGE ANNONCE

Comme nous le craignions, et l’avions annoncé le 24 août, le conseil supérieur de l’audiovisuel empêche l’arrivée de nouvelles radios en Nouvelle-Calédonie :

–  Son appel à candidatures n’a suscité que peu d’intérêt des professionnels des médias, car ils devinaient que tout était joué d’avance

–  Les demandes d’implantation de Radio 1 et Rires et Chansons sur le grand Nouméa seront rejetées, de même que l’extension de NRJ sur Bourail

–  Deux radios seront autorisées à Bourail et deux autres à Koné, mais il ne s’agit que de « petites sœurs » de Djiido et de RRB

–  Une seule vraie nouvelle radio, Pacifique FM, est autorisée, mais seulement à Lifou et Koumac. Le rejet de ses 5 autres demandes, dont celle sur le grand Nouméa, seul endroit où les retombées publicitaires sont significatives, rend ce projet non viable.

L’autorisation de Pacifique FM n’est donc qu’un habillage destiné à masquer la consolidation du monopole de RRB et Djiido. Ce jour est un jour funeste pour la liberté d’expression dans notre pays.

Pour lire le point de presse complet de Philippe Dunoyer le 13 décembre 2011, cliquez-ici.

À voir aussi :

Philippe Gomès : « J’ai demandé un rendez-vous au président de Vale-monde »

( 20 juillet 2017 ) En déplacement à Paris, le député Philippe Gomès a été reçu à Matignon…