Accueil ACTUALITÉS DECRYPTAGE DES MEDIAS – 20 février 2012

DECRYPTAGE DES MEDIAS – 20 février 2012

Albert DUPUY sur RNC le 20 février 2012

Calédonie Ensemble avait dénoncé les conventions relatives au transfert de l’enseignement  passées entre l’Etat et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Vu les conditions de la rentrée scolaire, le Haut-commissaire vient au secours de la coalition au pouvoir.

Journaliste : Mais, est-ce que ça ne veut pas dire, s’il y a ces problèmes maintenant, que tout ça n’a, finalement, pas été très bien préparé ?

Albert Dupuy : Ça veut dire que sur ce sujet ponctuel, je rappelle que l’année dernière, peu après la rentrée, il y a eu les mêmes difficultés qui ont été abordées, qui ont reçu un commencement de solutions, probablement pas suffisant puisque le problème se pose à nouveau. Donc, je crois qu’il ne faut pas en tirer des conclusions générales sur la mauvaise préparation de ce transfert de compétences.

Sur RNC le 20 février 2012

Rachat des « Nouvelles Calédoniennes »: Après la télé de propagande, bientôt le quotidien de propagande? Quand on sait que c’est Charles LAVOIX qui rachète… alors qu’il a vendu son groupe à HAYOT, après avoir obtenu une autorisation pour construire un hypermarché de 6000 m² à Dumbéa-sur-Mer, on ne peut s’empêcher de penser que ça ressemble à un renvoi d’ascenseur.

Journaliste : Le groupe Hersant Média va céder ses trois quotidiens du Pacifique, les Nouvelles Calédoniennes, la Dépêche de Tahiti et les Nouvelles de Tahiti. En Polynésie, la cession à Albert Moux, PDG de la Pacific Petroleum Company, est quasi bouclée. En Nouvelle-Calédonie, le groupe Jeandot et le distributeur Lavoix sont en lice. Un rachat par des investisseurs locaux qui fait craindre aux journalistes une perte d’indépendance. À Paris, le directeur général du groupe Hersant Média, Dominique Bernard, se veut rassurant, sans pour autant apporter de garanties :

Dominique Bernard : L’indépendance sera évidemment maintenue et je ne vois pas quel serait l’intérêt des éventuels repreneurs de remettre en cause cette indépendance qui a été gagnée par les journalistes et qui a permis à ces journaux d’être des journaux reconnus sur leur territoire.

À voir aussi :

Blocage du gouvernement : Les conséquences dramatiques pour le pays

( 23 octobre 2017 ) 24 heures avant la réunion du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, c…