Accueil ACTUALITÉS LA VENUE DU DICTATEUR FIDJIEN

LA VENUE DU DICTATEUR FIDJIEN

Philippe Gomès sur RNC, le 13 Avril 2012.

Journaliste : Le LMD et Calédonie ensemble ne sont pas d’accord sur la venue au mois de juillet prochain de l’actuel Premier ministre fidjien. Ils l’ont fait savoir hier lors d’une conférence de presse. Les deux partis souhaitent alerter l’opinion publique sur cette visite qu’ils qualifient d’une nouvelle violation de l’Accord de Nouméa et de la loi statutaire.

Philippe Gomès : Je ne crois pas que c’est en accueillant un dictateur du coin sur notre sol qu’on va permettre à la Nouvelle-Calédonie d’avoir une image constructive, positive, éclairée sur la scène internationale. Donc, évitons cette erreur supplémentaire. Je crois que c’est l’intérêt de notre pays.

Philippe Gomès : L’engagement international de la France sur Fidji, au même titre que l’engagement de l’Union européenne, c’est en aucune manière de cautionner ce régime-là, mais de soutenir le peuple fidjien, d’une part, et d’encourager le retour à la démocratie, d’autre part. Donc, nous allons alerter le gouvernement de la République sur cet aspect là.

À voir aussi :

Philippe Dunoyer : « Le grand vainqueur, c’est la paix »

( 18 juin 2017 ) Au soir de sa victoire dans la 1ère circonscription, Philippe Dunoyer a r…