Accueil ACTUALITÉS EST-CE-QUE QUELQU’UN PEUT PRÊTER UN BOULIER A FABERON ?

EST-CE-QUE QUELQU’UN PEUT PRÊTER UN BOULIER A FABERON ?

Jean-Yves Faberon a déclaré ceci, au micro de RNC le 11 mai 2012 : « On entend certains dire 2014, d’autres dire 2018. La loi organique, dans son article 217, dit : la consultation est organisée en cours du mandat qui commencera en 2014, elle ne peut toutefois intervenir au cours des six derniers mois précédant l’expiration du mandat. Ce qui signifie que cet aboutissement, il aura lieu entre mai 2014 et puis six mois avant la fin du mandat,ça nous amène à novembre 2017. Ce qui est amusant, c’est qu’on entend certains dire : ah, c’est pas 2014, c’est 2018. Mauvaise pioche, parce que ce sera, soit 2014, soit 2015, soit 2016, soit 2017, mais ça ne peut pas être 2018. C’est pendant cette période-là que l’aboutissement doit se faire. »

Selon lui, Calédonie Ensemble aurait tort de dire que la sortie de l’Accord de Nouméa doit être organisée en 2018 (et non pas en 2014 comme le souhaite ardemment la coalition RUMP/UC/PT) tout simplement parce que la loi organique stipule qu’une consultation ne peut être effectuée que six mois avant la fin du prochain mandat des élus Calédoniens. Il sous-entend donc que la dernière mandature de l’Accord de Nouméa se tiendra entre 2014 et 2018.

Il se trompe totalement.

En effet, tout élève inscrit en première année de Droit à l’Université sait que ce mandat commencera en 2014 pour se finir…en 2019. Car, en Nouvelle-Calédonie, un mandat dure cinq années. Pas quatre.

Ainsi Calédonie Ensemble a tout à fait raison d’évoquer la possibilité d’une consultation des Calédoniens, au plus tard six mois avant mai 2019, soit en novembre 2018.

À voir aussi :

Pour l’honneur d’une femme

( 22 novembre 2017 ) Harold Martin condamné à 3.400.000 XPF de dommages et intérêts pour d…