Accueil ACTUALITÉS REPONSE DE CALEDONIE ENSEMBLE A L’APPEL DE P.FROGIER

REPONSE DE CALEDONIE ENSEMBLE A L’APPEL DE P.FROGIER

Philippe Michel sur Océane fm le 14 Mai 2012.

Journaliste : Et merci de nous répondre en direct, par téléphone. Je viens de le dire, Pierre Frogier appelle à l’unité du camp loyaliste sur le territoire, que lui répondez-vous, est-ce que c’est une bonne idée ?

Philippe Michel : Écoutez, ce que je crois surtout, c’est que cet appel, il procède, de manière claire, d’une manœuvre politique, manœuvre politique d’enfumage je dirais. Je rappelle que la dernière fois que Pierre Frogier a lancé un appel à l’unité, c’était en décembre 2010, à l’assemblée de la province Sud, quelques jours après le décès de Jacques Lafleur, et qu’un mois plus tard, eh bien, le même Pierre Frogier approuvait le renversement du gouvernement Gomès par l’UC, sur l’affaire des drapeaux. Donc, ce que je veux dire, c’est qu’on a déjà donné et qu’aujourd’hui, manifestement, Pierre Frogier recommence. Il appelle la droite locale, je cite ses mots, à se rassembler.

Journaliste : Tout à fait, c’est bien ce qu’il a dit.

Philippe Michel : C’est ça, donc, il appelle la droite à se rassembler, mais, je rappelle que c’est lui qui a fait alliance avec l’UC de Charlie Pidjot et le Parti travailliste de Louis Kotra Urégei, à qui il a offert le drapeau du FLNKS, la présidence du Congrès et je ne sais combien de postes clés dans les institutions. Pierre Frogier, il appelle les partisans du maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France à se réunir, je reprends ses propres termes, mais, en même temps, il est en train de négocier un projet d’indépendance-association du pays avec Charlie Pidjot et Louis Kotra Urégei.

Journaliste : Concernant les législatives, n’avez-vous pas peur que l’éparpillement des voix loyalistes au premier tour risque de faire passer les indépendantistes au second ?

Philippe Michel : Écoutez, dans une des deux circonscriptions, au moins, dans la deuxième circonscription en particulier, il est clair qu’il y a un risque, dans l’absolu, de voir un indépendantiste élu au poste de député. C’est pour cette raison que nous appelons tous les Calédoniens à se mobiliser massivement dès le premier tour de ces élections législatives pour faire barrage à la coalition. C’est aussi pour cette raison qu’on appelle tous les Calédoniens qui désapprouvent l’alliance du Rassemblement-UMP avec l’UC, Parti travailliste, à voter utile dès le premier tour, c’est-à-dire, à ne pas disperser leur voix sur d’autres candidats anti-coalition, mais qui malheureusement n’ont pas la capacité à constituer une alternative politique à la coalition. Il n’y a que Calédonie ensemble qui peut constituer cette alternative politique au projet d’indépendance association, porté par le RUMP, tout comme par l’UC et le Parti travailliste, et c’est la raison pour laquelle il faudra, effectivement, les 10 et 17 juin, se mobiliser.

À voir aussi :

Les remerciements des députés Philippe Gomès et Philippe Dunoyer

Très cher(e)s ami(e)s, Ce dimanche 18 juin, 46 301 Calédoniens nous ont accordé leur confi…