Accueil VU SUR LE WEB LEGISLATIVES 2012 – LA DERNIERE LIGNE DROITE

LEGISLATIVES 2012 – LA DERNIERE LIGNE DROITE

Dans 4 jours nous saurons enfin si le stratège du groupe politique Calédonie Ensemble aura payé tout au long de cette campagne. Quelle déculottée et quelle énorme sanction pour le Rassemblement UMP qui se croyait au dessus de tout encore à la veille du premier tour. Le réveil lundi matin a du être sacrément difficile pour tous les cadres de ce mouvement politique. On disait que Philippe Gomès et les siens jouaient leur survie politique mais j’ai bien l’impression que c’est l’inverse qui s’est produit à la vue des premiers résultats. Voilà une majorité ou coalition, (ca dépend comment on l’appelle) en grande difficulté, c’est à se demander si ce n’est pas elle qui joue sa survie politique à quelques jours du second tour… Ce stratège autour de l’affaire des drapeaux aura tout simplement tué le RUMP, ni plus ni moins. Je ne l’aurais pas cru personnellement mais c’est pourtant bien ce qui s’est passé. Avec une droite chassée du pouvoir en France métropolitaine il n’y a plus de soutien ou presque pour le Rassemblement, une sorte de traversée du désert qui se dessine petit à petit et qui ôte de surcroît leur monopole du pouvoir et de la parole tant décrié ces derniers mois. Alors rien est fait, je vous l’accorde car pour l’heure les deux élus Calédonie Ensemble restent en seconde position dans les deux circonscriptions mais il y a fort à parier qu’ils peuvent sans aucun doute réaliser l’irréalisable voir l’impensable dimanche.

J’ai très peu pris la parole sur mon blog depuis quelques mois préférant bien plus souvent citer des articles déjà parus que de commenter plus personnellement l’actualité locale. Comme je vous l’avais déjà dit, prendre un peu de hauteur et de recul par rapport à tout ça fait parfois du bien… Là j’ai décidé de la reprendre car nous arrivons au terme d’une campagne vraiment agressive ou les esprits sont tendus comme des lignes à tazar.

Je crois qu’il faut accepter au bout du compte que la stratégie actuelle employée par le RUMP, L’AE, l’UC et le PT n’est pas la bonne sinon les résultats n’auraient pas été ceux qu’ils sont aujourd’hui. J’ai toujours défendu cette double légitimité et je ne suis pas encore prêt à faire marche arrière mais je reconnais volontiers que nous sommes en face d’un dilemme majeur pour la Nouvelle-Calédonie à deux ans du premier référendum d’autodétermination. Il est impossible de laisser une partie de la population sur le bas coté avant de continuer les discussions, c’est d’ailleurs un peu le message que les électeurs viennent de faire passer au pouvoir en place. Si nous ne tranchons pas dans les deux ans à venir (avant les Provinciales de 2014) alors nous ne serons pas prêt pour aborder les thèmes importants de notre avenir institutionnel, j’en suis convaincu. Je sais aussi que les Législatives ne vont pas changer grand chose au Shmilblik mais si nous partons du principe que Calédonie Ensemble rafle la mise, alors il faudra pour la coalition en place mettre de l’eau dans son vin pour organiser au plus vite une table ronde. Se parler, réfléchir, intégrer le premier parti politique de NC sans oublier le citoyen au centre du dispositif me parait une priorité incontestable pour aborder les thèmes identitaires chers aux calédoniens. Si par contre, tout le monde reste campé sur ces positions jusqu’aux Provinciales, alors nous aurons du soucis à nous faire pour l’avenir.

Remarquez, avec 50% d’abstentionnistes les choses pourraient bien bouger au deuxième tour de ce scrutin, peut-être aurons nous droit à un réveil indépendantiste pour barrer la route à Philippe Gomès dans la deuxième circonscription, peut-être aussi que les électeurs déçus du Rassemblement UMP feront un dernier barouf d’honneur pour sauver la tête de Yanno… bien malin qui aujourd’hui pourrait tirer des plans sur la comète avant l’heure. C’est dingue quand même d’avoir pas moins de 50% d’abstentionnistes quand on connait l’importance d’un tel scrutin qui fait office de référendum et qui surtout pour une fois nous donne l’occasion de nous exprimer clairement et librement face à la politique menée.

Sur internet, la campagne a battu son plein et les 4 derniers jours risquent d’être encore très riches en évènements. Sans aucun doute, là encore c’est Calédonie Ensemble qui remporte haut la main cette bataille multimédia. Quand on sait que plus de 100.000 internautes sont connectés sur Facebook, j’avoue que c’est une putain d’erreur de stratégie pour le RUMP d’avoir dénigré cet outil de communication. Comme je vous le disais plus haut, je crois tout compte fait que ce mouvement se croyait bien au dessus de tout, qu’il n’avait peur de rien et ne s’imaginait pas cette déculottée. La vidéo TOP2014 coupée en deux épisodes maintenant aura fait du mal, il paraîtrait que cette dernière aurait touché des milliers de calédoniens en quelques jours. Je ne sais pas si ce type de document peut faire changer d’avis un électeur, mais la seule chose que je sais c’est qu’il était criant de vérités ou de mensonges si vous préférez.

Bref, ce serait cavalier de ma part d’afficher publiquement une quelconque consigne de vote comme je l’avais fait pour les Présidentielles mais à bien y réfléchir je me demande au bout du compte s’il ne serait pas intéressant de punir cette incohérente coalition qui sème le trouble dans la tête des calédoniens. Les députés élus dimanche défendront les grands dossiers qui nous concernent à l’Assemblée Nationale, quelques soient leurs appartenances politiques, je sais pertinemment qu’ils le feront honorablement pour le bien de la Nouvelle-Calédonie. Alors OUI, cette élection est importante je vous l’accorde, mais ne vous y trompez pas, ce n’est rien par rapport à ce qui nous attend en 2014. Chers internautes, il ne faudra en aucun cas s’abstenir dans deux ans pour les Provinciales car nous confierons alors les clés de notre avenir à une mouvance politique qui devra avoir toute la légitimité dont elle aura besoin pour nous emmener tout droit vers ce fameux destin commun que tout le monde attend. Nous le touchons des doigts mais nous ne le sentons pas encore, normal me direz vous avec toute cette cacophonie qui pollue nos esprits.

DIMANCHE, ALLEZ VOTER ! C’EST IMPORTANT

À voir aussi :

Rentrée au palais Bourbon

( 24 juin 2017 ) Quelques jours après leur victoire aux élections législatives, Philippe G…