Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE QUESTION ORALE DE PHILIPPE GOMES AU MINISTRE DES OUTRE-MER CONCERNANT LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE EN NC

QUESTION ORALE DE PHILIPPE GOMES AU MINISTRE DES OUTRE-MER CONCERNANT LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE EN NC

Communiqué de presse du 25 juillet 2012

Hier, à l’Assemblée nationale, lors de la séance des questions orales au gouvernement, Philippe Gomès a interpellé le ministre des outre-mer sur la question de la vie chère. Il a rappeléque ce problème, qui touche l’ensemble de l’outre-mer, revêt en Nouvelle-Calédonie une acuité particulière, du fait qu’un quart de la population y vit sous le seuil de pauvreté.

Il a rappelé également que l’Accord de Nouméa, sur lequel repose le processus mis en oeuvre en Nouvelle-Calédonie pour son émancipation au sein de la République, a doté les autorités locales de pouvoirs importants en matière économique et fiscale, mais que l’Etat reste compétent pour :

a) d’une part créer, sur le modèle de l’autorité nationale de la concurrence, qui intervient en métropole et dans les DOM, une autorité administrative locale, indépendante des lobbys, investie de pouvoirs d’enquête et de sanctions à l’encontre des abus de position économique dominante et des ententes illicites ;

b) d’autre part réglementer les tarifs bancaires, ceux-ci étant, en Nouvelle-Calédonie, significativement plus élevés qu’en métropole et dans les DOM, à l’image des frais demise en place d’un prélèvement automatique, qui sont 5 fois plus élevés en moyenne en Nouvelle-Calédonie, par rapport à la métropole et aux DOM.

Philippe Gomès a donc demandé au ministre si ces deux mesures étaient susceptibles d’être prises en compte dans le projet de loi actuellement préparé par le gouvernement afin de lutter contre la vie chère outre-mer.

En réponse, le ministre, Victorin Lurel, lui a confirmé que l’Etat resterait bien aux côtés de la Nouvelle-Calédonie sur la question de la vie chère :

– le plafonnement des frais bancaires, qui relève effectivement de sa compétence, seraabordé lors de la communication faite demain sous l’égide du premier ministre afin d’annoncer la politique du gouvernement en matière de lutte contre la vie chère outre-mer;

– la mise en place d’une autorité locale de la concurrence nécessitera un ajustement de la loi organique et sera donc abordée lors du prochain comité des signataires.

Venez découvrir la chaîne Caledonie Ensemble sur  et abonnez-vous pour suivre l’actualité !

À voir aussi :

Philippe Gomès : « J’ai demandé un rendez-vous au président de Vale-monde »

( 20 juillet 2017 ) En déplacement à Paris, le député Philippe Gomès a été reçu à Matignon…