Accueil ACTUALITÉS COMMUNIQUE DE PRESSE DE PHILIPPE GOMES ET GERARD POADJA

COMMUNIQUE DE PRESSE DE PHILIPPE GOMES ET GERARD POADJA

Samedi 18 août 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE

Hier soir, lors du journal télévisé, la rédaction de Nouvelle-Calédonie 1ère a diffusé un reportage portant sur la visite de la délégation du Groupe Mélanésien du Fer de Lance à l’usine du Nord. Durant ce reportage, le journaliste de Nouvelle-Calédonie 1ère a mentionné que « le député de la deuxième circonscription, Philippe Gomès, s’est invité à cette visite et a essuyé un refus poli mais ferme ».

Nous tenons donc à faire la mise au point suivante :

1° Nous n’avons jamais sollicité de rencontre avec cette délégation. C’est au contraire Victor Tutugoro qui, au nom du FLNKS, nous a contactés pour nous proposer qu’une réunion soit organisée, ce que nous avons bien évidemment accepté.

Puisque nous étions nous-mêmes à Koné ce vendredi, jour de la visite programmée pour la délégation sur le site de l’usine du Nord, il a été convenu d’un commun accord que cette rencontre aurait lieu à 15 heures à l’hôtel de la province Nord.

2° Si la réunion a finalement été annulée, c’est uniquement pour des raisons logistiques. En effet, selon les informations que Victor Tutugoro nous a lui-même délivrées par téléphone hier matin, la délégation du Groupe Mélanésien du Fer de Lance devait impérativement être à Nouméa avant 19 heures et une partie de la délégation ne pouvait, pour faire ce trajet, utiliser l’avion comme prévu. Du fait des temps de trajet en voiture entre Koné et Nouméa, il était alors impossible de tenir la réunion prévue à Koné à 15 heures.

3° Nous déplorons que le journaliste de Nouvelle-Calédonie 1ère ait cru bon de faire état publiquement du fruit de son imagination, sans faire aucune vérification. Ce manque de déontologie est regrettable.

 Sur un plan plus général, Calédonie Ensemble s’est opposée à ce que la délégation soit conduite par le dictateur fidjien, le commodore Bainimarama et nous avons obtenu gain de cause. C’est une fierté pour Calédonie Ensemble que, par notre voix, le peuple calédonien affirme sa solidarité avec le peuple fidjien, et non pas avec ceux qui le dirigent après avoir conquis le pouvoir par la force.

 Philippe Gomès et Gérard Poadja

À voir aussi :

LesEchos : En Nouvelle-Calédonie, le sort de l’usine de Vale en suspens

( 17 août 2017 ) Le devenir de l’usine métallurgique du géant brésilien ne tient plus qu’à…