Accueil ACTUALITÉS VIE CHÈRE: INACTION DU GOUVERNEMENT

VIE CHÈRE: INACTION DU GOUVERNEMENT

La « délibération relative au système électrique » votée par le congrès le 5 mars dernier a encadré la pratique des « avances sur consommation » exigées par les fournisseurs d’électricité au moment de l’ouverture d’un compte.
Cette disposition était issue de l’un des 14 amendements déposés sur ce texte par Calédonie Ensemble : pensant que ces avances ne sont pas justifiées, et considérant que leur montant est très significatif pour certains ménages (14 800 FCFP pour une installation de plus de 3,3 kW chez EEC), nous avions en effet proposé que cette pratique soit interdite et que les avances déjà payées soient remboursées.
Le gouvernement Martin a jugé que notre proposition était trop brutale à l’égard d’EEC et l’a modifiée dans un sens restrictif. Au final, la délibération du 5 mars 2012 maintient la pratique des avances et prévoit :
pour les abonnements déjà souscrits ou à venir d’ici au 1er janvier 2013 : une restitution selon des modalités à fixer par un arrêté du gouvernement ;
pour les abonnements ultérieurs au 1er janvier 2013 : une restitution après 2 ans de contrat, sauf si un défaut de paiement est intervenu sur cette période.
Or, plus de 8 mois après le vote de cette délibération, le gouvernement n’a toujours pas pris cet arrêté dont il avait pourtant imposé le principe aux membres du congrès. En conséquence, aucune famille calédonienne n’a encore pu, à ce jour, récupérer son dû… Nous ne pouvons que le déplorer.
Il parait pourtant, si l’on en croit certains, que tout va pour le mieux au gouvernement et que celui-ci lutte avec efficacité contre la vie chère…

À voir aussi :

Examen à l’Assemblée nationale du Projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants : Philippe Gomès se prononce contre la motion de renvoi en commission

( 12 décembre 2017 ) Ce mardi, les députés ont débuté l’examen du projet de loi relatif à …