Accueil RÉFLEXION VOTE AU RUMP: « MAIS CHEF, ON FAIT PAS COMME D’HAB? »

VOTE AU RUMP: « MAIS CHEF, ON FAIT PAS COMME D’HAB? »

Combien de fois avons-nous entendu les responsables du RUMP nous vanter les mérites d’être adossé à une grande formation politique nationale ? Ils ont passé leur temps à assurer qu’à l’Assemblée, Philippe Gomès et Sonia Lagarde seraient inefficaces, car isolés… Bref, le RUMP dans l’UMP c’était chouette !

Hélas, à l’épreuve de la démocratie, le colosse au pied d’argile s’est effondré dans la poussière, étendu pour le compte.

Il est dommageable de constater que « grâce » aux responsables du RUMP, la Nouvelle-Calédonie se retrouve sous les feux de la scène nationale, moquée, vilipendée, montrée du doigt. En clair, le vote auquel ont participé 1100 militants calédoniens du RUMP serait entaché d’irrégularités. Frogier s’offusque, mais il explique dans le même temps que ces histoires de vote, ça n’est pas dans « l’ADN » du mouvement.

Et il a raison ! Tout porte à croire qu’au RUMP, dans cette affaire Copé-Fillon, ils ont fait comme ils en ont l’habitude lors des votes internes. On peut penser qu’ils ont fait comme pour Frogier-Lafleur en 2005, Yanno-Maresca en 2007, Poadja-Debien en 2009…

Alors naturellement, aujourd’hui, lorsqu’on leur dit que ça n’est pas bien, ils ne comprennent plus rien…

À voir aussi :

Pour l’honneur d’une femme

( 22 novembre 2017 ) Harold Martin condamné à 3.400.000 XPF de dommages et intérêts pour d…