Accueil ACTUALITÉS MISE AU POINT SUR L’AFFAIRE OLLIVAUD

MISE AU POINT SUR L’AFFAIRE OLLIVAUD

Communiqué du 5 mars 2013

Ce matin, le gouvernement a examiné un projet d’arrêté destiné à mettre fin aux fonctions de Jean-Yves OLLIVAUD, directeur général de l’office des postes et télécommunications.
Les trois membres du gouvernement issus de Calédonie Ensemble se sont déclarés favorables à cette révocation. Toutefois, ils ont également demandé que toutes les garanties nécessaires soient apportées vis-à-vis du risque de voir Jean- Yves OLLIVAUD bénéficier d’une colossale indemnité, comme semble le permettre une clause de son contrat de travail.

Ne pouvant nous apporter les garanties que nous demandions, et les membres issus de l’UC et du parti travailliste ayant annoncé qu’ils voteraient contre ce projet d’arrêté, Harold MARTIN a décidé de retirer ce point de l’ordre du jour.

Une réunion de travail nous a été promise d’ici quelques jours, afin de s’assurer de la solidité juridique de ce dossier. Nous espérons qu’il sera réinscrit à l’ordre du jour de la réunion du gouvernement de la semaine prochaine.

Nous souhaitons rappeler qu’il y a trois ans, un arrêté ayant exactement le même objet avait été préparé par le gouvernement GOMES. Cet arrêté avait toutefois été rejeté le 9 février 2010, car seuls les trois membres du gouvernement issus de Calédonie Ensemble et Déwé GORODEY l’avaient soutenu, contre les représentants du RUMP, ceux de l’UC et celui de l’Avenir-Ensemble-LMD. Ce rejet a couté extrêmement cher à l’OPT puisque l’intéressé, bien que suspendu, a continué de percevoir son salaire depuis 3 ans…

À voir aussi :

Blocage du gouvernement : Les conséquences dramatiques pour le pays

( 23 octobre 2017 ) 24 heures avant la réunion du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, c…