Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE DÉPUTÉ JUNIOR ET « PARLEMENT DES ENFANTS »

DÉPUTÉ JUNIOR ET « PARLEMENT DES ENFANTS »

depute junior2

depute junior2

Communiqué de presse du 29 mars 2013

Pour la 18ème année consécutive, l’Assemblée Nationale et le ministère de l’Education nationale organisent conjointement le « Parlement des enfants », qui réunit 577 enfants élus par leurs camarades de classes pour représenter l’ensemble des circonscriptions législatives de métropole, d’outre-mer et des Français établis hors de France.

Ce Parlement des enfants offre aux élèves de CM2 une leçon d’éducation civique « grandeur nature ». Les députés juniors élaboreront une proposition de loi, puis voteront pour celle qu’ils jugeront la plus pertinente au cours de la séance finale organisée au Palais- Bourbon, le samedi 8 juin 2013.


Dans ce cadre, Philippe Gomès, député de la 2ème circonscription, a rendu visite, le 19 mars dernier, à son député junior, Mlle Camille Médard, et sa suppléante, Mlle Victoria Gorodite, scolarisées en CM2 à l’école « Louise Michel » de Bourail. A cette occasion, les élèves qui participent au programme du Parlement des enfants, ont pu débattre avec le député.


Afin de faire participer les élèves à cette opération exceptionnelle, au-delà de la seule école sélectionnée, le député a également pris l’initiative d’offrir à tous les enfants de CM2 de sa circonscription, des objets et autres documents instructifs à l’effigie de l’Assemblée nationale.


Ce matériel sera également distribué à l’occasion de visites d’écoles effectuées par le député, au cours desquelles des échanges seront organisés autour du « Parlement des enfants 2013 ».


Cette tournée des écoles prévoit les étapes suivantes :

– à l’école « Yvonne Lacourt » de La Foa, le vendredi 29 mars à 13h30 ;
– à l’école primaire publique de Poindimié, le mardi 02 avril à 8h30 ;
– à l’école de Téari à Koné, le mercredi 03 avril à 9h00.

À voir aussi :

Nouvelle-Calédonie : L’État impose une baisse des tarifs bancaires

( 19 janvier 2017 ) Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a décidé je…