Accueil RÉFLEXION À chacun ses indignés

À chacun ses indignés

Indignés

Le collectif des Indignés, né en Espagne en 2011, est un mouvement citoyen, éminemment altruiste, dont l’objet est de manifester pacifiquement contre les ravages occasionnés par la Finance internationale en terme économique, social, environnemental, démocratique…

.

Nos indignés à nous c’est :

.

  • Monsieur LKU qui s’indigne qu’on n’accepte pas de réintégrer, dans la liste spéciale, des électeurs sur des critères purement ethniques.
  • Madame Ligeard qui s’indigne qu’on ne puisse pas ponctionner 250 millions au budget de la Province Sud pour permettre la diffusion télévisuelle d’un «  message politique « .
  • Monsieur Martin qui s’indigne, le plus sérieusement du monde, des lenteurs du système judiciaire l’empêchant, selon lui, d’être entendu rapidement par les juges.
  • Monsieur Frogier qui s’indigne que les indépendantistes de l’UC lui aient caché depuis 4 ans qu’ils étaient indépendantistes.
  • Ce sont également les 700 invités au raout à 10 millions, organisé à l’occasion de l’inauguration du nouvel aérogare, qui se sont indignés qu’un représentant de la Nation ait eu l’outrecuidance, entre coupe et verrine, d’interrompre leurs libations en les rappelant à la décence par l’évocation des 2 milliards de surcoût des travaux puisés dans la poche des contribuables Calédoniens et plus généralement Français.

Il se pourrait que dans un an, ces indignés occasionnels aient l’occasion de croiser, du côté des bureaux de votes, un flot d’indignés d’une autre essence citoyenne, extrêmement déterminés, dont la seule arme sera le bulletin de vote qu’ils déposeront dans l’urne. En effet, il ne faudra pas oublier, en cette opportunité unique, qu’au final on a les Indignés qu’on mérite…

Par Tristan Derycke-Andréani

.

À voir aussi :

Tragique accident sur le Tour Cycliste de Nouvelle Calédonie, au col de la Pirogue

Depuis Paris où j’assiste actuellement aux travaux de l’Assemblée nationale, j’ai été info…