Accueil FOCUS MÉDIA PIERRE FROGIER: LES COPAINS D’ABORD

PIERRE FROGIER: LES COPAINS D’ABORD

rachat des nouvellesA propos de la vente du groupe Lavoix :

Journaliste: Le groupe Lavoix passe entre les mains du groupe Hayot. Depuis quelques années, les grandes entreprises calédoniennes sont de plus en plus contrôlées par des capitaux extérieurs. Ça vous inquiète ?

Pierre Frogier : « Non. Je crois que l’on est en train de passer d’un capitalisme familial à un capitalisme moderne et différent. Plus international. Mais c’est le signe que la Calédonie est attractive pour les investisseurs extérieurs. » (LNC, 11/06/11)

Le message de Pierre Frogier : On passe d’un capitalisme « familial » à un capitalisme « international», donc c’est bien…

A propos du rachat des Nouvelles par Lavoix&Co :

Pierre Frogier : « En revanche, je suis très heureux qu’un groupe d’investisseurs calédoniens rachète ce titre. Pourquoi ? Parce que les Nouvelles ont été créées par des Calédoniens, rachetées, il y a 25 ans par un groupe métropolitain. Qu’est-ce que ça a donné ? (…) Rien ! Parce que tout remontait à Paris(…) Que ce soient des Calédoniens, moi, je suis très heureux » (RNC, 29/03/13)

 Le message de Pierre Frogier : On passe d’un capitalisme « international » à un capitalisme « familial », donc c’est bien…

À voir aussi :

Réunion à la CPS avec L’IFRECOR

( 18 septembre 2017 ) Philippe Gomès : « Réunion hier matin à la Communauté du Pacifique S…