Accueil FOCUS MÉDIA LES INCOHÉRENCES D’HAROLD MARTIN

LES INCOHÉRENCES D’HAROLD MARTIN

Harold MartinJoao d’Almeida : « Ce n’est pas les syndicats qui ont voulu écarter les patrons (…) C’est Harold Martin, président du gouvernement, qui, d’emblée, a proposé que les patrons ne soient pas autour de la table parce que, selon lui, ça allait retarder les choses et on n’arriverait à rien (…) à l’époque de la création de la commission vie chère, il y avait une proposition de délibération qui émanait de Calédonie ensemble qui incluait les patrons et que c’est le projet Martin qui est passé, et non pas le projet de Calédonie ensemble.» (RRB, 14/05/13)

Mais pour Harold Martin, la présence des patrons c’est gênant…

Joao d’Almeida : « Harold Martin, il est gentil, mais à la fin, il nous dit : « je signe pas parce que les patrons n’ont pas été consultés », sauf que c’est lui, au départ, qui a voulu que les patrons n’y soient pas. Donc, il faut aussi avoir un peu de cohérence » (RRB, 14/05/13)

Mais pour Harold Martin, l’absence des patrons c’est gênant…

 

En fait, pour Harold Martin, et bien ça dépend.

À voir aussi :

Mairie de Paris et île des Pins : Une histoire commune qui continue à s’écrire

( 22 février 2017 ) Le député Philippe Gomès : « Rencontre ce soir avec Anne Hidalgo, la m…