Accueil ACTUALITÉS CENTRALE SLN: LES EXPERTS DE L’ÉTAT COMMENCENT LEURS CONSULTATIONS

CENTRALE SLN: LES EXPERTS DE L’ÉTAT COMMENCENT LEURS CONSULTATIONS

Pour un dialogue constructif entre la SLN et la SMSP, dans l’intérêt du pays

Communiqué du 5 juillet 2013 

Calédonie Ensemble a, ces dernières années, pris à de nombreuses reprises position sur le remplacement de la centrale électrique de Doniambo :

– lorsque, début 2011, la SLN avait annoncé sa préférence pour une centrale au gaz, le gouvernement présidé par Philippe Gomès s’était engagé à soutenir la compétitivité de cette solution, un peu plus chère qu’une centrale au charbon ;

– en 2012, lors de la campagne des législatives, nous avons pris l’engagement de soutenir la défiscalisation de la centrale, à condition qu’elle ne soit pas au charbon ;

– lorsqu’en décembre dernier, la SLN est revenue sur sa décision et a opté pour le charbon, nous avons rappelé avec force notre opposition et, à la province Sud et au conseil municipal de Nouméa, nos élus ont réclamé l’organisation d’un véritable débat ouvert, sur le fondement d’une tierce expertise ;

– le 24 avril, interpellée par Sonia Lagarde à l’Assemblée nationale, la ministre de l’écologie s’est engagée à mobiliser l’expertise de l’Etat sur ce dossier.

Le député Philippe Gomès a saisi l’occasion de son dernier déplacement à Paris pour travailler avec les différentes parties prenantes de ce dossier :

– la mobilisation de l’expertise de l’Etat a été abordée lors de son entretien, le 13 mai, avec le ministre des outre-mer, à qui il a rappelé la nécessité d’une mise en œuvre rapide ;

– le 15 mai, il a pu s’entretenir, à l’Assemblée nationale, avec la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ;

– le 16 mai, il a rencontré Patrick Buffet, PDG d’ERAMET et Pierre Alla, président de la SLN, qui ont pris acte de l’expertise des solutions alternatives au charbon et ont souhaité qu’elle soit réalisée dans les meilleurs délais.

Les deux experts mandatés par l’Etat, M. Jean-Luc VO VAN QUI, ingénieur général des mines, et M. Jean-Philippe DURANTHON, inspecteur général de l’administration du développement durable, sont actuellement en Nouvelle-Calédonie et commenceront leurs consultations lundi 8 juillet.

Ces experts examineront de façon détaillée l’ensemble du dossier et présenteront leur analyse et leurs recommandations sur les différentes solutions envisageables.

Ainsi, la population et les élus disposeront d’un éclairage technique indépendant de celui de la SLN, afin que la meilleure décision possible soit prise en toute connaissance de cause.

Nous considérons que les conclusions de cette expertise s’imposeront à Calédonie Ensemble, qui a porté cette initiative, comme à l’industriel et aux collectivités concernées.

À voir aussi :

Le peuple calédonien solidaire des Catalans

( 18 août 2017 ) Un attentat terroriste meurtrier vient de frapper Barcelone faisant, selo…