Accueil FOCUS MÉDIA RRB AU SECOURS DU MEDEF

RRB AU SECOURS DU MEDEF

RRB

Rappel des faits : le gouvernement a décidé de voter un arrêté accordant au MEDEF davantage de sièges au conseil d’administration de la CAFAT au détriment de la CGPME. Celle-ci avait auparavant dénoncé dans un communiqué un « bidouillage » des chiffres de la représentation patronale présentés par le MEDEF. Celui-ci avait alors répliqué en menaçant de porter plainte pour diffamation contre la CGPME. Le 16 juillet dernier, RRB a alors organisé un débat entre la présidente de la CGPME et le Co-président du MEDEF.

 

1/ A propos du « bidouillage » des chiffres de représentation patronale présenté par le MEDEF :

Journaliste : Monique Jeandot [présidente de la CGPME], rien ne vous empêchait, une fois qu’il y avait un délai supplémentaire, vous aussi, de réajuster vos chiffres !  (RRB, 16/07/13)

Monique Jeandot : « Ce que nous n’avons pas fait, puisque nous nous arrêtons effectivement… »

Journaliste : Oui, mais vous auriez pu le faire !

Explication de texte (selon RRB) : la CGPME n’avait qu’à – elle aussi – retoucher ses chiffres. Et toc.

4

2/ A propos de la transmission des comptes certifiés :

Monique Jeandot : « (…)Ce que j’aimerais, c’est qu’on soit soumis aux mêmes règles. »

Journaliste : Mais ça, c’est pas forcément la faute du Medef.

Explication de texte (selon RRB) : c’est jamais la faute du MEDEF. Non mais.

 

3/ A propos de la guerre MEDEF/CGPME :

Journaliste : (…) Mais pourquoi il y a cette guerre, qu’est-ce qui se joue derrière ?

Monique Jeandot : « Là, il faut demander au Medef… »

Journaliste : Mais non, c’est vous qui avez tiré en premier !

 

Explication de texte (selon RRB) : c’est la CGPME qui a commencé. D’abord.

j

À voir aussi :

Tragique accident sur le Tour Cycliste de Nouvelle Calédonie, au col de la Pirogue

Depuis Paris où j’assiste actuellement aux travaux de l’Assemblée nationale, j’ai été info…