Accueil ACTUALITÉS UN CONSEIL POLITIQUE DE MOBILISATION

UN CONSEIL POLITIQUE DE MOBILISATION

Bourail
(04/11/2013) -C’est dans une salle comble de plus de 250 personnes, que Calédonie ensemble a tenu ce jour à Bourail son conseil politique, dans une ambiance très conviviale.
A quelques mois des échéances électorales, Calédonie ensemble a su mobiliser en nombre l’ensemble de ses délégués venus de tout le territoire, ce qui a donné à ce rendez vous une dimension pays.
Entourés d’élus et de délégués du parti, Philippe Gomes, Philippe Michel, Philippe Dunoyer et Gérard Poadja ont pris tour à tour la parole.
Fidèles à la culture de dialogue du parti, chacun a rappelé que le projet politique de Calédonie ensemble repose sur une concertation étroite avec tous les citoyens. Les questions de vie concrète ont donc été au cœur des débats.
f
1/ la lutte contre la vie chère.
Philippe Michel est revenu sur la lutte sans relâche de Calédonie ensemble pour faire valider sa loi anti trust. Il s’agit sans conteste de la loi la plus importante de la mandature sur une concurrence désormais obligatoire et encadrée. Calédonie ensemble s’est également battue pour l’instauration d’une autorité de la concurrence, véritable gendarme de la concurrence, et dont l’existence a été actée au sein même de notre loi organique. Le plafonnement des frais bancaires fut également un combat de nos députés, Philippe Gomes et Sonia Lagarde, qui viennent d’obtenir que le Haut-commissaire puisse décider par arrêté d’en plafonner les tarifs.
f
2/la sortie de l’accord.
Philippe Gomes est revenu sur les conclusions des experts suite à leur rapport sur l’avenir du pays.
3 pistes de sortie de l’accord sont recensées par les experts :
g
  1. Rester dans le cadre de l’accord de Nouméa et aller au référendum tel que prévu : une impasse présentée comme « la pire des solutions » par les experts en raison de son caractère brutal.
  2. La solution consensuelle de Pierre Frogier qui à minima, ne peut qu’être une indépendance association. Calédonie ensemble y est opposée !
  3. Le référendum éclairé de Calédonie ensemble où il convient de définir les deux projets, le choix de l’indépendance et notre choix de rester dans la France.
3/les élections municipales.
Philippe Dunoyer a fait un focus sur la méthode de Calédonie ensemble pour les élections municipales, « des équipes du pays, pour constituer des projets citoyens ». Il s’agit bien de favoriser l’engagement des administrés et de fédérer les énergies pour bâtir un projet citoyen qui réponde aux attentes de tous les habitants de chaque commune.
Quant aux thématiques des municipales, elles se déclinent comme suit pour être la clef de voute du vivre ensemble et du destin commun   :
h
  1. Des communes plus solidaires, parce que la solidarité représente l’une des clés de voûte du vivre ensemble et une condition essentielle de notre communauté de destin, dans un pays très riche, mais fracturé par de profondes inégalités.
  2. Des communes plus sûres, parce que la tranquillité des habitants, la sécurité des biens et des personnes et la paix publique constituent un droit fondamental, en même temps qu’une exigence de la vie en société  
  3. Des communes plus proches, parce que le mandat municipal réclame une écoute permanente et une disponibilité de chaque instant, pour répondre aux attentes des administrés
  4. Des communes plus fortes, parce que la solidarité, la sécurité et la proximité des élus avec leurs administrés renforcent le sentiment d’appartenance à la même communauté.
f
Gérard Poadja est revenu sur le lien privilégié à maintenir avec le terrain et informe qu’une grande tournée dans le Nord est prévue du 9 au 13 novembre prochain. Elle passera par Ouegoa,Koumac,Poya,Voh,Koné,Pouembout,Poindimié,Houailou,Kouaoua,Boulouparis et La Foa. Un tour de côtes qui permet d’être au plus près des réalités et d’apporter ainsi les réponses appropriées à un futur partagé entre tous.

f

À voir aussi :

Philippe Gomès : « J’ai demandé un rendez-vous au président de Vale-monde »

( 20 juillet 2017 ) En déplacement à Paris, le député Philippe Gomès a été reçu à Matignon…