Accueil ACTUALITÉS TARIFS BANCAIRES : ENFIN LA PREMIÈRE BAISSE !

TARIFS BANCAIRES : ENFIN LA PREMIÈRE BAISSE !

CE

Communiqué du lundi 23 décembre 2013

Le haut-commissaire vient de rendre public l’accord qu’il a conclu avec les banques de la place, par lequel celles-ci s’engagent à réaliser sur 8 tarifs une baisse allant de 15 à 100%.

Calédonie Ensemble souhaite rappeler que cet accord n’aurait jamais pu prendre forme sans l’action déterminée et opiniâtre de ses élus :

–        En 2010, le gouvernement Gomès avait soumis au congrès un projet de délibération plafonnant certains tarifs bancaires. Ce texte contesté par Gaël Yanno avait par la suite été abandonné, après que le Conseil d’Etat, saisi par Harold Martin, ait jugé que l’Etat avait seul compétence pour adopter un texte en ce sens

–        Durant la campagne des législatives, Calédonie Ensemble a été le seul mouvement à s’engager sur les deux seuls dossiers relatifs à la vie chère relevant de l’Etat et non de la Nouvelle-Calédonie : la mise en place d’un « gendarme » de la concurrence et l’encadrement des frais bancaires.

–        Fin 2012, Sonia Lagarde et Philippe Gomès ont fait voter par l’Assemblée nationale un amendement autorisant le gouvernement de la République à prendre un décret définissant les valeurs maximales de 16 prestations bancaires courantes. Le haut-commissaire a alors pu engager une première négociation avec les banques… qui ont refusé tout effort significatif.

–        En octobre 2013, à l’initiative de Philippe Gomès et de Sonia Lagarde, une disposition législative plus coercitive pour les banques a été adoptée, prévoyant qu’à défaut d’un accord amiable avec les banques, le haut-commissaire pourrait unilatéralement fixer leurs tarifs, par un simple arrêté, avant le 31 décembre.

Pour Calédonie Ensemble, l’accord qui vient d’être conclu est historique, car pour la première fois les tarifs bancaires baissent en Nouvelle-Calédonie.

Pour autant, certains des frais perçus par les banques calédoniennes restent encore, en moyenne, deux fois plus élevés (frais de tenue de compte, mise en place d’un virement permanent), voire cinq fois plus élevés (retrait d’espèce, abonnement internet) que ceux constatés en métropole. L’effort devra donc se poursuivre, dans la perspective d’un alignement complet avec la métropole, dans un délai que nous estimons à 3 années.

Retrouvez ci-dessous, l’article de Calédosphère avec l’intervention de Jean-Jaques Brot, haut commissaire de la république, de la Nouvelle-Calédonie :

http://caledosphere.com/2013/12/23/jean-jacques-brot-obtient-la-baisse-des-tarifs-bancaires/

À voir aussi :

Le peuple calédonien solidaire des Catalans

( 18 août 2017 ) Un attentat terroriste meurtrier vient de frapper Barcelone faisant, selo…