Accueil FOCUS MÉDIA SYLVIE ROBINEAU VIT DANS UNE AUTRE DIMENSION…

SYLVIE ROBINEAU VIT DANS UNE AUTRE DIMENSION…

Robineau

Robineau

Sylvie Robineau sur RRB le 6 mars 2014 : « Il s’agit de mieux répartir les richesses (…). Je fais allusion à ce qu’on a travaillé (sic !) sur les aides aux crèches, aux allocations familiales, à l’aide au logement, éventuellement à l’augmentation du SMG, à l’intéressement, toutes ces mesures qui ont tendance à rééquilibrer les richesses dans ce pays »

On ne sait pas où elle aurait vu que le gouvernement Martin a « travaillé » sur les 5 sujets qu’elle cite :

  • un projet d’aide aux frais de garde des jeunes enfants avait commencé d’être étudié par le gouvernement Gomès, mais le gouvernement Martin n’a strictement rien adopté en ce sens ;
  • les allocations familiales de solidarité ont été créées par le gouvernement Thémereau (loi du 29 mars 2005), et élargies par des allocations de rentrée scolaire, de maternité et de prénatalité par le gouvernement Gomès (loi du 16 décembre 2010). Le gouvernement Martin n’y est pour rien ;
  • l’aide au logement a été élargie et augmentée par le gouvernement Gomès (loi du 21 juin 2010). La seule proposition du gouvernement Martin, par la voix du légendaire Antony Lecren, a été de la remettre en cause…
  • les dernières grandes revalorisations du SMG (+15% en 2 ans) résultent d’une loi du pays votée sous le gouvernement Gomès (le 15 janvier 2010/ 150 000 FCFP au 1er janvier 2012). Le gouvernement Martin, lui, a juste constaté par arrêté des revalorisations légales compensant l’inflation ;
  • les principes de l’intéressement ont été arrêtés par les partenaires sociaux (conseil du dialogue social) dès la mi-2010, mais le projet de loi du pays n’a été transmis au congrès par le gouvernement Martin que 3 ans ½ plus tard (loi du 18 février 2014)…

À voir aussi :

Nouvelle-Calédonie : L’État impose une baisse des tarifs bancaires

( 19 janvier 2017 ) Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a décidé je…