Accueil VU SUR LE WEB HAROLD MARTIN HUMILIÉ

HAROLD MARTIN HUMILIÉ

Harold

Ce soir, les spectateurs de Nouvelle-Calédonie 1ère ont assisté à un très grand moment de télévision lors du débat qui opposait les prétendants à la mairie de Paita. On y a vu un Harold Martin totalement désœuvré face à la réalité de son bilan, jugé catastrophique par l’ensemble de ses adversaires.

Apparaissant dès le début de l’émission comme étant sur la défensive, le maire sortant, qui accuse 19 ans à la tête de la commune, s’est pris durant plus d’une heure et demie une volée de bois vert non seulement par ses principaux adversaires mais aussi par les habitants de Paita interrogés par NC 1ère. Dans les faits, chacun – à sa manière – a énuméré le bilan désastreux de ces deux décennies de mandat et les promesses que le président du gouvernement n’a pas respecté. S’il y a bien une chose qui a fait l’unanimité autour de la table, chez les indépendantistes comme chez les loyalistes, c’est le constat accablant selon lequel Paita est devenue « une ville dortoir » et qui manque cruellement de toutes les infrastructures dont disposent les autres communes de l’agglomération.

Des moments cultes

Parmi les moments qui resteront peut-être dans les mémoires, on pourra citer celui où le maire sortant reproche à son adversaire de vouloir créer une piscine municipale, celui-ci sortant alors de sa poche le propre programme d’Harold Martin de 2008. Il y indiquait dans un édito signé de sa plume « qu’il s’engageait à réaliser une piscine de « classe internationale » durant le mandat 2008-2014 ». Mythique.

Les habitants de Paita retiendront également les gesticulations du maire sortant sur l’assainissement dont il balaye la mise en place d’un revers de main en proposant ni plus ni moins « d’utiliser les palétuviers comme station d’épuration » Les écolos apprécieront.

Quant au candidat de « L’unité dans la diversité pour le vivre ensemble », choisissant de ne pas improviser, il a tout simplement lu le petit texte qu’il avait préparé avant le débat. Un moment qui restera dans les annales de la télévision calédonienne.

Source : Calédosphere

À voir aussi :

Rentrée au palais Bourbon

( 24 juin 2017 ) Quelques jours après leur victoire aux élections législatives, Philippe G…