Accueil ACTUALITÉS LES FEMMES DE NOUMÉA UNIES POUR CHANGER LEUR VILLE

LES FEMMES DE NOUMÉA UNIES POUR CHANGER LEUR VILLE

femme

Entièrement organisé par ses colistières, le meeting de Sonia Lagarde dédié aux femmes a été, sans conteste, un temps fort de la campagne de l’équipe « Avec nous, ça va changer ! ». Plus de 600 femmes venues de tous les quartiers de Nouméa ont répondu présentes à l’appel pour ce moment d’échange, de convivialité et de solidarité féminine.

(Méridien, 13/03/13) – C’est dans une salle pleine à craquer et dans une ambiance festive que l’équipe de Sonia Lagarde a tenu jeudi soir à mettre toutes les femmes à l’honneur. Après un retour sur les grandes figures de la lutte pour le droit des femmes, qu’elles soient étrangères, métropolitaines ou calédoniennes,  plusieurs colistières de la liste « Avec nous, ça va changer » ont expliqué les raisons de leur engagement face à des Nouméennes de toutes origines et de tous les quartiers.

Capture d’écran 2014-03-16 à 13.01.28

Revenant sur son parcours, Germaine NEWEDOU a évoqué sa volonté de construire le destin commun grâce à l’équipe réunie autour de Sonia Lagarde : « des personnes qui ont la volonté de changer, d’évoluer et de s’ouvrir aux autres ». Pour cette jeune femme, active et mère de famille « comme la plupart des femmes de ma génération, je partage de nombreuses interrogations, mais également des attentes et un espoir. Celui du changement, du renouveau de ma ville, l’espoir d’une nouvelle ville » Un discours poignant et sincère de la part d’une des benjamines de la liste.

Capture d’écran 2014-03-16 à 13.01.52

Germaine Newedou, fonctionnaire chargée de l’emploi à la DEF. 27ème de liste

« On ne peut pas laisser notre ville se dégrader, on ne peut regarder sans rien faire… J’ai travaillé pendant 10 ans à Ducos quelle belle zone industrielle, là où les femmes en talons ne connaissent que les entorses et la poussière » Pour la chef d’entreprise Martine Lagneau, son choix de se porter candidate est « l’occasion de participer au réveil de notre ville ».

Capture d’écran 2014-03-16 à 13.02.03

Martine Lagneau, chef d’entreprise. 7ème de liste

Commerçante depuis plus de 30 ans, Patricia VAN RYSXIYCK a mis en avant l’opportunité qui « nous est aujourd’hui donnée de porter une femme pleine de projets et d’énergie à la tête de la ville, entourée d’une équipe compétente, solide et motivée, pour enfin…un vrai CHANGEMENT » Quand sa colistière Jeannick BAJON, très impliquée dans l’action sociale et organisatrice de l’évènement « la Table de l’amitié » a défendu l’idée de partage et de proximité, soulignant que Sonia Lagarde avait « le même objectif de s’investir dans notre ville et de rester à l’écoute des gens »

Capture d’écran 2014-03-16 à 13.02.16

Françoise Suve, Directrice de la Gestion Locative SIC. 5ème de liste

Dans une prise de parole très remarquée, avec fougue et grâce à un parcours personnel exemplaire, Françoise SUVE a rappelé l’importance des questions de logement et d’insertion. « De mon expérience, j’ai appris que le logement et le travail sont les deux clés pour s’insérer dans la vie, et l’un ne va pas sans l’autre » Pour cette femme a la sensibilité affirmée, le 23 mars prochain, toutes les Nouméennes doivent se mobiliser car, si elles veulent le changement « ce sera un ONE SHOT ! »

Capture d’écran 2014-03-16 à 13.02.26

Diane Bui Duyet. 3ème de liste

Enfin, la championne Diane BUI DUYET, qui détient toujours un record du monde en natation, est naturellement revenue sur la place du sport et de la jeunesse dans la ville. Pour celle qui pendant 20 ans « a vécu le sport de Haut niveau et a défendu les couleurs de la Nouvelle-Calédonie un peu partout dans le monde » les valeurs « de respect, de persévérance et de dépassement de soi » doivent guider l’action de ceux qui s’engagent pour les autres. Celle qui appelle les femmes à être « les 23 et 30 mars prochain sur la plus haute marche du podium » a démontré, une fois de plus, dans un registre qui n’était pas le sien, sa fougue, son courage et sa détermination.

Capture d’écran 2014-03-16 à 13.02.36

Sonia Lagarde

Concluant la soirée, la tête de liste Sonia Lagarde a présenté dans son discours toutes les raisons qui l’ont poussée à se porter candidate. Revenant sur l’histoire de la lutte pour le droit des femmes jusqu’aux derniers combats pour l’égalité, Sonia Lagarde voulait faire de cette rencontre « un symbole : « Mes chères amies, parce qu’au-delà du symbole que peut représenter ce meeting, j’ai une conviction aussi ardente que profonde : notre société, je pense à la société française dans son ensemble mais aussi à notre société calédonienne, notre société doit continuer de changer ». La députée a invité toutes les femmes de Calédonie « à ne pas, à ne jamais, s’interdire de rêver lorsqu’elles pensent à leur avenir »

Pour Sonia Lagarde, il en est de la condition féminine comme de la ville de Nouméa dans laquelle elle place tous ses espoirs : « Il faut que ça change, c’est comme pour Nouméa, il faut que ça change ! »

Capture d’écran 2014-03-16 à 13.02.45

Cette rencontre s’est conclue sur un moment d’émotion et de partage : les femmes du pays, unies, ont fait la démonstration à travers un lien maintenu entre elles de leur volonté de porter l’une d’entre elles à la mairie de Nouméa pour la 1ère fois dans l’histoire de la Nouvelle-Calédonie.

Retrouvez en cliquant sur ce lien le discours intégral de Sonia Lagarde, candidate à l’élection de Nouméa.

Source : NC 1ère

À voir aussi :

Nouvelle-Calédonie : L’État impose une baisse des tarifs bancaires

( 19 janvier 2017 ) Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a décidé je…