Accueil VU SUR LE WEB BRINON, UN CANDIDAT AU-DESSUS DE TOUT SOUPÇON ? ( 2ÈME ÉPISODE )

BRINON, UN CANDIDAT AU-DESSUS DE TOUT SOUPÇON ? ( 2ÈME ÉPISODE )

Brinon

Nous vous avons déjà rappelé, cette semaine, les tribulations peu reluisantes de ce candidat à la mairie de La Foa dans le lagon. Aujourd’hui, nous découvrons que Lionnel Brinon, qui est fonctionnaire à notre connaissance, a ou avait des activités dans une société commerciale : les huileries de Nouvelle-Calédonie.

StatutsBrinon
Or, que dit la délibération n° 81 du 24 juillet 1990 portant droits et obligations des fonctionnaires territoriaux ? Dans le chapitre IV consacré aux obligations, l’article 19 est explicite : « Les fonctionnaires consacrent l’intégralité de leur activité professionnelle aux tâches qui leur sont confiées. Ils ne peuvent exercer à titre professionnel une activité privée lucrative de quelque nature que ce soit. Il ne peut être dérogé à la présente interdiction que dans les mêmes conditions que pour les fonctionnaires des collectivités territoriales métropolitaines. Les fonctionnaires ne peuvent prendre, par eux-mêmes ou par personne interposée, dans une entreprise soumise au contrôle de l’administration à laquelle ils appartiennent ou en relation avec cette dernière, des intérêts de nature à compromettre leur indépendance. »
Après sa pêche trop miraculeuse de 2007, force est de constater que Lionnel Brinon se retrouve également, avec cette autre affaire, dans une situation peu enviable qui mérite quelques éclaircissements. Durant cette campagne, le candidat a utilisé plusieurs slogans, notamment « La Foa l’évolution partagée ». Sauf que ce partage, avec le privé, on ne peut malheureusement pas l’appliquer à soi-même lorsqu’on est dans la Fonction publique.

À voir aussi :

Philippe Gomès : « J’ai demandé un rendez-vous au président de Vale-monde »

( 20 juillet 2017 ) En déplacement à Paris, le député Philippe Gomès a été reçu à Matignon…