Accueil FOCUS MÉDIA ROBINEAU DANS SES OEUVRES…

ROBINEAU DANS SES OEUVRES…

Robineau

À lire en intégralité. Texte garanti 100%-Robineau, sans aucune retouche.

Sylvie Robineau : « Vous avez tout à fait raison puisque, moi, depuis 2009, j’ai encore les PV du Congrès, je disais lors des lois sur le handicap, il faut voter une taxe de solidarité. À l’époque, on l’appelait, pas CSG, pas TVA sociale, peu importe, mais il faut absolument, puisqu’on avait réussi à faire des économies avec le gouvernement, on avait deux ans devant nous, dans les deux ans à venir tous les élus s’étaient engagés à voter une taxe de solidarité, vous voyez, c’était en 2009. Quand je suis revenue après le gouvernement Gomès, point de taxe de solidarité, mais un conflit énorme autour de la TVA. La TVA a fait polémique, je vais revenir dessus, mais le gouvernement a présenté une copie, que les groupes politiques ont différée dans leur ensemble, et ensuite protocole vie chère, là, une signature qui nous dit, il n’y aura pas de taxe de solidarité, de CSG, avant d’avoir résolu le problème de la TVA. J’étais la seule à hurler en disant, mais, nos comptes sociaux sont dans le rouge, si nous ne votons pas une CSG, une contribution généralisée, à ce moment-là, nous allons dans le mur dès 2014. Monsieur Gomès avait largement aidé ça, puisque dès 2010, lui, il avait pris une affectation de la TSS pour la mettre dans les comptes de la Calédonie et avait précipité le trou du Ruamm, ce qu’on a réussi, nous, à combler. Mais, peu importe, l’ensemble de ces mesures que l’on a votées, aujourd’hui, pour l’année 2014, il va nous manquer, grosso-modo, 4 milliards sur les finances… »(RRB, 06/03/2014)

Vous avez compris?

Non?

Reprenez la lecture depuis le début.

Merci.

À voir aussi :

Tragique accident sur le Tour Cycliste de Nouvelle Calédonie, au col de la Pirogue

Depuis Paris où j’assiste actuellement aux travaux de l’Assemblée nationale, j’ai été info…