Accueil ACTUALITÉS LES PETITS CALCULS DE YANNO, DANS LE DOS DES ÉLECTEURS DE NOUMÉA ET DE TOUTE L’AGGLOMÉRATION

LES PETITS CALCULS DE YANNO, DANS LE DOS DES ÉLECTEURS DE NOUMÉA ET DE TOUTE L’AGGLOMÉRATION

Yanno

Communiqué du mardi 25 mars 2014

Gaël Yanno affirmait, dans le discours qu’il a prononcé lors du congrès fondateur du MPC le 27 juillet 2013 : « Vous avez décidé, en conscience, avec nous, de choisir (…) les valeurs plutôt que les petits calculs (…). »

C’est exactement le contraire qu’il vient de faire, en choisissant les « petits calculs ». 

Gaby Briault et le Rassemblement, victimes du désaveu des Nouméens, et Gaël Yanno, arrivé à son grand désarroi en deuxième position après Sonia Lagarde, vont présenter une liste commune pour le second tour des élections municipales. Le marché est simple : d’un côté quelques subsides alimentaires attribués au RUMP (quelques places éligibles et quelques postes d’adjoints), afin de favoriser l’élection de Gaël Yanno à Nouméa, et de l’autre une neutralisation des listes de l’UCF dans l’agglomération, afin qu’elles ne fassent pas ombrage à Éric Gay au Mont-Dore, à Georges Naturel à Dumbéa et à Harold Martin à Païta.

En conséquence, ce marché, qui s’est conclu dans le dos des Nouméens, provoque des dommages collatéraux pour les électeurs de l’agglomération qui aspirent au changement :   au Mont-Dore, Chantal Courtot a interdiction de fusionner sa liste avec celle de Monique Jandot et, à Païta, Louisa Bréhé apportera son soutien à Harold Martin. Les électeurs de l’UCF dans ces communes apprécieront…

Parti en claquant la porte au nom d’un profond désaccord sur les méthodes et les actions du Rassemblement, Gaël Yanno est prêt aujourd’hui à toutes les compromissions, pour accéder enfin au poste de Jean Lèques, qu’il convoite avidement depuis toujours.

Son reniement donne raison à Virginie Ruffenach, n°2 de la liste de Gaby Briault et future adjointe en cas de victoire de Gaël Yanno, qui déclarait le 23 octobre dernier, sur Océane FM : « Gaël Yanno a scindé le conseil municipal (…) Il divise en coulisse, et en façade il fait croire à l’union », et le 5 décembre sur Radio NC 1ère : « Cette division n’était orchestrée que pour une chose : pour que Gaël Yanno soit sûr d’être investi en tant que candidat à la mairie de Nouméa ».

Ceux-là même qui, il y a peu encore, réglaient leurs comptes en public, n’ont pas hésité de se renier, pour conserver leurs postes…  Les « petits calculs » ont la peau dure.

À voir aussi :

Sécurité : Agir efficacement

( 17 mars 2017 ) Le député Philippe Gomès est longuement intervenu sur la question de la s…