Accueil ACTUALITÉS LA DOUBLE TRAHISON DE GAËL YANNO

LA DOUBLE TRAHISON DE GAËL YANNO

yanno frogier

Conférence de presse du mercredi 26 mars 2014

L’accord intervenu hier entre le FPU-Rassemblement de Pierre Frogier et l’UCF de Gaël Yanno constitue une double trahison.

g
C’est d’abord une trahison de Gaël Yanno à l’égard de son électorat, et notamment à l’égard de toutes celles et de tous ceux qui l’ont cru sincère lorsqu’il a détaillé les fondements qui l’avaient conduit à quitter le Rassemblement-UMP pour créer le MPC puis l’UCF.

f
En réalité, en fusionnant sa liste avec celle du Rassemblement-FPU, il renie ces fondements, exactement pour les mêmes raisons qu’en 2010 où il avait accepté les concessions unilatérales sur le drapeau du FLNKS, sur l’élection de Roch Wamytan à la présidence du congrès et sur la formation d’une coalition avec l’UC et le Parti Travailliste. Tout ça pour conserver son poste de Député pour lequel l’investiture du RUMP et de l’UMP étaient indispensables…

g
Aujourd’hui comme il y a 4 ans, il est prêt à toutes les compromissions et à oublier ses « convictions » pour prendre ou conserver un poste… en l’espèce celui de Maire de Nouméa.

j
La deuxième trahison de Gaël Yanno, c’est qu’il a sacrifié sur l’autel de son ambition personnelle l’aspiration au changement des électeurs des communes de l’agglomération, puisque le Rassemblement a demandé et obtenu l’aide de l’UCF pour favoriser la réélection de ses trois maires sortants. Ainsi, au Mont-Dore, Chantal Courtot s’est vue interdire de fusionner sa liste avec celle de Monique Jandot. A Païta, Louisa Bréhé a apporté son soutien à Harold Martin. A Dumbéa, quatre listes ayant franchi la barre leur permettant de se maintenir au second tour, le maintien de Gil Brial contribue directement à la réélection de Georges Naturel…

h
Les cocus sont les électeurs de l’UCF qui ont cru que les listes qui leur étaient présentées étaient véritablement en concurrence avec les maires sortants…

*
* *

La coalition RUMP-UC-PT-AE et ses relents communaux…

k
Concernant la brousse, nous avons relevé qu’à Koumac, la liste de Wilfried Weiss de l’Avenir Ensemble, soutenue par le FPU, a fusionné avec la liste du FLNKS afin de battre la liste d’Intérêt communal de Pierre Delhumeau (soutenue par Calédonie Ensemble). A notre connaissance, le FPU n’a pas condamné cette manoeuvre.

g
De même, à Bourail, la fusion des trois listes soutenues respectivement par le Rassemblement-FPU, par l’UCF et par le FLNKS devait être annoncée dans l’après-midi. Toutefois, s’agissant de la plus grosse commune de brousse à forte majorité non indépendantiste, les états-majors nouméens ont jugé plus prudent, à six semaines des provinciales, d’y mettre le holà, car un ralliement aussi ostentatoire faisait un peu trop désordre…

h
Ces manoeuvres confirment en tous cas que la coalition n’est pas morte, qu’elle a des ramifications communales, et contrairement aux discours incantatoires tenus par le FPU, elle est susceptible de se prolonger après les prochaines provinciales en fonction des résultats électoraux.

Succès des listes d’union en province Nord

h

Les résultats du scrutin en province nord confirment la réussite des listes d’union de Poya (emmenée par Yasmina METZDORF) avec plus de 600 voix – Koné (avec la liste emmenée par Gérard Poadja) qui a obtenu plus de 700 voix et Poindimié (avec la liste emmenée par Bernard Nenou) qui a obtenu plus de 1000 voix.

h
Ce sont des scores jamais obtenus par des listes non indépendantistes dans ces communes. Cela prouve si besoin était « l’impérieuse nécessité » de l’union en Province Nord qui correspond à une attente des électeurs et à un impératif électoral.

h
Par contre, dans les communes où l’union n’a pas été possible, Voh par exemple, le score obtenu par la liste de France Debien, (chantre de l’union par ailleurs !) a obtenu 150 voix de moins que le potentiel électoral non indépendantiste identifié lors des précédents scrutins.

Source : NC 1ère

À voir aussi :

Réunion à la CPS avec L’IFRECOR

( 18 septembre 2017 ) Philippe Gomès : « Réunion hier matin à la Communauté du Pacifique S…