Accueil ACTUALITÉS L’AVEU D’HAROLD MARTIN

L’AVEU D’HAROLD MARTIN

Martin

Communiqué du jeudi 27 mars 2014

Nous disions hier, lors de notre conférence de presse, qu’un marché global avait été passé entre le Rassemblement et l’UCF au niveau de l’agglomération.

Ce marché s’organisait de la manière suivante : Briault fusionnait avec Yanno à Nouméa et, en contrepartie, Yanno neutralisait ses candidats dans les trois autres communes de l’agglomération (Courtot au Mont-Dore, Brial à Dumbéa et Bréhé à Païta), afin que les maire FPU soient assurés de leur réélection.

C’est exactement ce qui s’est passé : Bréhé apporte son soutien à Martin, Courtot refuse de fusionner avec Jandot au Mont-Dore et Brial se maintient à Dumbéa.

La preuve officielle de ce marché passé dans le dos des habitants de l’agglomération a été apportée par Harold Martin, au travers de son intervention, mardi midi sur Radio Océane :

« L’apport de madame Bréhé, c’est pas contre nature puisqu’elle a bien drainé avec elle un électorat du Rassemblement, puisqu’elle était tête de liste du Rassemblement en 2008. Là, elle était tête de liste d’une partie du Rassemblement, c’est-à-dire de Gaël Yanno, c’est quand même le même électorat. On a traité d’ailleurs l’affaire globalement, c’est-à-dire qu’il y aura un accord qui va probablement être annoncé, je suppose, entre les équipes Briault et les équipes Yanno à Nouméa, pour que le Rassemblement puisse se renouer ».

Source : NC 1ère

À voir aussi :

Philippe Gomès : « J’ai demandé un rendez-vous au président de Vale-monde »

( 20 juillet 2017 ) En déplacement à Paris, le député Philippe Gomès a été reçu à Matignon…