Accueil ACTUALITÉS À BIENTÔT JEAN-LOUIS

À BIENTÔT JEAN-LOUIS

Jean louis

Jean-Louis Borloo

AN

Jean-Louis Borloo a eu la gentillesse de m’informer personnellement, il y a 48 heures, qu’il avait décidé de démissionner de toutes ses fonctions et de tous ses mandats « afin de se reconstituer » et qu’il « espère revenir guéri ».

Je suis extrêmement peiné que son état de santé l’ait contraint à prendre cette décision.

Lorsque nous sommes arrivés, avec Sonia Lagarde, à Paris, après notre élection comme députés de la Nouvelle-Calédonie, nous avions été accueillis de manière formidable par cet homme d’une intelligence exceptionnelle, extrêmement intuitif, mais aussi profondément humaniste. Dans un monde politique où cette qualité est rarement au rendez-vous, nous y avions été particulièrement sensibles.

Nous avions dit, durant la campagne électorale des législatives, que nous siégerions à l’Assemblée nationale soit comme non-inscrits, soit dans un groupe de droite. Si nous avons décidé de nous inscrire au sein du groupe UDI, c’est en  grande partie à cause de la personnalité de Jean-Louis Borloo.

C’est un homme attachant et créatif qui va manquer à une scène  politique française où les responsables politiques, d’un bord comme de l’autre, sont souvent interchangeables. Incontestablement, l’UDI sans lui ne sera plus, pour moi, tout à fait l’UDI.

Je nourris l’espoir qu’il puisse surmonter les  problèmes de santé qu’il affronte depuis le début de l’année, et continuer à contribuer, là où il l’aura décidé, à la vie politique française.

Capture d’écran 2014-04-04 à 13.32.11

À voir aussi :

Nouvelle-Calédonie : L’État impose une baisse des tarifs bancaires

( 19 janvier 2017 ) Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a décidé je…