Accueil ACTUALITÉS COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Vale

PRÉSIDENCE
COMMUNIQUE DE PRESSE

Nouméa, le dimanche 1er juin 2014

Après concertation avec les experts d’Ineris, le comité consultatif coutumier environnemental de Valé, les autorités coutumières de l’aire Djubéa Kapume et les associations environnementales intéressées, la province Sud a pris deux arrêtés autorisant la réouverture de l’usine de Goro, sous les conditions suspensives suivantes :
Avant remise en service : l’équipement de tous les points de rejet du site d’alarmes et la création d’un service d’inspection interne unique.
Sous délai d’un mois : « l’étanchéification » totale du site, la création d’une direction interne de la sécurité et la révision de toutes les études de danger et mesures de réduction des risques.
Sous délai de deux mois : la révision de toutes les procédures de contrôle d’intégrité structurelle des équipements, de gestion du fonctionnement en mode dégradé, et du système de gestion de sécurité de l’usine ainsi que l’organisation d’exercices de sécurité.
Sous délai de trois mois : la révision complète du plan d’opération interne (POI).
Sous délai de quatre mois : le lancement des nouvelles expertises préconisées par l’INERIS et la remise du bilan de fonctionnement anticipé.

f
Ce dispositif permet de garantir, dès à présent, qu’un accident similaire à celui du 7 mai dernier ne peut plus se reproduire, puisque l’ensemble du site a d’ores et déjà été équipé d’alarmes sur tous les points de rejet pouvant présenter un risque potentiel pour l’environnement.
Il vise également à effectuer, dans le délai de deux mois fixé par les autorités coutumières, une remise à plat complète des procédures permettant d’assurer la sécurité des installations de Goro.
Il vise enfin à optimiser le fonctionnement de l’usine du Sud, en relevant tous les standards de sécurité à leur niveau maximum, en améliorant ses performances environnementales et en réorganisant son management interne.
Ce dispositif s’accompagnera en outre d’une réactivation immédiate du comité d’information, de concertation et de surveillance (CICS) de l’usine du Sud, lequel sera notamment chargé de vérifier le respect des prescriptions imposées à l’industriel.

g
Après six accidents industriels majeurs enregistrés à Goro, la province Sud a parfaitement conscience de l’exaspération des populations locales et des inquiétudes légitimes qui s’expriment. Elle entend donc assumer toutes ses responsabilités, en imposant les prescriptions techniques les plus exigentes à l’industriel, en s’assurant de leur strict respect et en rétablissant une concertation permanente avec l’ensemble des populations intéressées.

Arrêtés Vale_Page_1Arrêtés Vale_Page_2Arrêtés Vale_Page_3Arrêtés Vale_Page_4

Arrêtés Vale_Page_5Arrêtés Vale_Page_6     Arrêtés Vale_Page_7

 

À voir aussi :

Philippe Gomès : « J’ai demandé un rendez-vous au président de Vale-monde »

( 20 juillet 2017 ) En déplacement à Paris, le député Philippe Gomès a été reçu à Matignon…