Accueil ACTUALITÉS Prony et Pernod : Nouvelle mise au point

Prony et Pernod : Nouvelle mise au point

prony pernod

Communiqué du 14 août 2014

Dans un communiqué diffusé ce jour, le Rassemblement UMP prétend à nouveau que j’aurais annulé l’accord conclu entre Cynthia Ligeard et Vale, dans le but de donner ensuite les gisements de Prony et Pernod à la SMSP d’André Dang.

Mon opposition à cet accord est pourtant clairement motivée, depuis l’origine, par une seule chose : l’insuffisance du prix promis par Vale et Eramet, pour des gisements d’une richesse exceptionnelle.

Et ma conviction n’a fait que se renforcer, lorsque j’ai découvert qu’un MOU secret avait été passé par Cynthia Ligeard avec Vale, prévoyant qu’une part très importante des paiements dus au titre de Prony-Pernod (75 millions de dollars) seraient ultérieurement rendus par la province à Vale afin de financer la participation des trois provinces dans l’usine de Goro !

La dénonciation par le RUMP de mes prétendus liens avec la SMSP ne poursuit qu’un objectif : tenter de faire oublier les irrégularités commises dans ce dossier par Cynthia Ligeard.

Si besoin était encore de démontrer mon indépendance à l’égard de la SMSP, je rappellerais qu’en 2008, l’exécutif provincial auquel j’appartenais avait organisé une mise en concurrence des sociétés capables de valoriser les gisements de Prony et Pernod, et que, le 9 janvier 2009, nous avions écarté l’offre de la SMSP pour retenir celle de la SLN.

L’affaire est évidemment loin d’être finie : je compte bien revenir sur tous ces points dans le cadre de la commission d’enquête qui sera créée lors de la prochaine assemblée de province.

D’ici là, les gisements de Prony et Pernod restent protégés des convoitises, grâce à leur statut de « réserve technique provinciale ».

À voir aussi :

Sénatoriales 2017 : Pour un avenir dans la France aux couleurs de la paix

( 22 septembre 2017 ) Gérard Poadja : « Dimanche 24 septembre, 552 grands électeurs calédo…