Accueil FOCUS MÉDIA Philippe Gomès à Manuel Valls : « L’état doit être impartial »

Philippe Gomès à Manuel Valls : « L’état doit être impartial »

Focus media
Philippe  Gomès : Monsieur le Premier ministre, je vous demande de vous engager, devant la représentation nationale, à ce que l’action du gouvernement, que vous dirigez, inscrive son chemin dans le cadre du travail effectué par vos prédécesseurs au cours des 25 dernières années, qu’ils soient de droite, comme de gauche. De la même manière, je vous demande de bien vouloir confirmer que la représentation nationale sera associée, en amont, au processus engagé dans le cadre de l’échéance de 2018, au travers des groupes de travail de députés et de sénateurs, de droite et de gauche, qui devraient être prochainement installés.

 

Journaliste : L’État sera impartial sur la question de la Nouvelle-Calédonie, c’est ce qu’a promis Manuel Valls au député calédonien, alors que s’ouvre, vendredi, à Paris, le 12e comité des signataires des Accords de Nouméa et de Matignon:

 

Manuel Valls : En tant que partenaire des Accords, l’État doit demeurer neutre. Neutre et impartial, à équidistance entre les indépendantistes et les non-indépendantistes. En effet, la question de l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté relèvera des seuls citoyens calédoniens. Garantir que ce choix fondamental se déroulera de manière transparente et incontestable, voilà la responsabilité de l’État (…) ( RNC 1ère – 2 octobre 2014 )

À voir aussi :

En Nouvelle-Calédonie, le sort de l’usine de Vale en suspens

( 17 août 2017 ) Le devenir de l’usine métallurgique du géant brésilien ne tient plus qu’à…