Accueil ACTUALITÉS L’agriculture a un avenir

L’agriculture a un avenir

assises
La province Sud a organisé quatre jours durant, avec le concours de la chambre d’agriculture, les Assises du développement rural. Un rendez-vous majeur qui a permis aux agriculteurs et éleveurs d’être écoutés et d’avancer leurs propositions.

Ce rendez-vous avec le monde rural était d’autant plus important que c’était la première fois depuis 1998 que le secteur agricole était ainsi convié à une vaste réflexion sur son avenir. Pendant quatre jours, à la Foa et Nouméa, cette grande consultation avait pour objectif d’être un lieu d’écoute, aussi la province Sud attendait des professionnels qu’ils lui fassent remonter les besoins et les attentes du secteur. De nombreux thèmes ont été abordés durant ces assises comme la raréfaction du foncier disponible, un point sur lequel a insisté Nicolas Metzdorf, président de la commission du développement rural lors de la réunion d’ouverture.

Ces Assises provinciales du Développement rural ont regroupé les acteurs du secteur agricole, les professionnels comme les services (DDR) ont travaillé en atelier et par filière. Invité du journal TV de NC1ère, le président de la province Sud, Philippe Michel a fait le point sur ce qu’il attendait de ce grand rendez-vous.

Parmi les thèmes abordés : la structuration des filières, l’optimisation de la commercialisation, les nouveaux débouchés à créer, mais aussi le statut de l’agriculteur, la difficulté d’investir ou l’accès à la terre pour les jeunes. Ces assises seront une base de travail pour engager la politique provinciale dans le domaine agricole pour les 10 prochaines années avec comme objectif d’aller vers une plus grande autosuffisance alimentaire. Une synthèse des propositions faites par les professionnels fera l’objet d’une restitution en mars prochain.

À voir aussi :

Soirée de remerciements du comité des Îles

( 15 décembre 2017 ) Philippe Dunoyer : « A l’aube des fêtes de fin d’année, j’ai eu le pl…