Accueil FOCUS MÉDIA Frédéric De Greslan : L’écran de fumée d’Harold Martin

Frédéric De Greslan : L’écran de fumée d’Harold Martin

Frederic De Greslan

Frederic De Greslan

Journaliste : Frédéric De Greslan, bonjour !

Frédéric De Greslan : Je crois que la façon de répondre de Harold Martin correspond bien à son personnage. Son élection a été annulée parce qu’il a menti aux électeurs, ce qui a été jugé par le tribunal administratif. Donc, il essaye de faire apparaître un écran de fumée pour se dissimuler derrière et dissimuler ses turpitudes, en accusant son adversaire d’avoir les mêmes défauts que lui.(….) Moi, je vais vous dire une chose très simple : j’ai mené cette campagne dans le respect total de la légalité, je sais pas faire autrement, en tant qu’avocat,(…)   parce que, en fait, c’est destiné à quoi, tout ça ? C’est destiné, tout simplement, (…) à faire en sorte qu’on ne parle pas des vrais sujets, c’est-à-dire des besoins des habitants de Paita, du bilan du maire de Paita et de ce qui est véritablement important dans cette campagne, c’est-à-dire le développement de cette commune. Accessoirement, c’est aussi une façon d’éluder les éventuels ennuis judiciaires propres qui s’annoncent devant Harold Martin et dont il aura à répondre également devant la justice. (…) ( RNC 1ère – 4 novembre 2014 )

À voir aussi :

Nouvelle-Calédonie : L’État impose une baisse des tarifs bancaires

( 19 janvier 2017 ) Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a décidé je…