Accueil VU SUR LE WEB Indépendance de la Nouvelle-Calédonie : François Hollande ne prend pas parti

Indépendance de la Nouvelle-Calédonie : François Hollande ne prend pas parti

FH

François Hollande a été accueilli par une manifestation anti-indépendantiste en Nouvelle-Calédonie. Il a réaffirmé sa volonté de voir se tenir un référendum sur l’autodétermination d’ici 2018.
Pour sa première visite officielle en Nouvelle-Calédonie, François Hollande a été accueilli par des militants anti-indépendantistes. Dans les rues de Nouméa lundi 17 novembre, près de 5 000 personnes ont défilé pour affirmer leur volonté de rester rattachés à la France. Le président a malgré tout refusé de prendre parti.

Un hommage rendu à chaque camp

Il a ménagé les Kanaks, majoritairement indépendantistes, en se rendant sur la tombe du leader kanak Jean-Marie Tjibaou. Le président a ensuite déposé une gerbe sur celle de Jacques Lafleur, qui s’était battu pour que la Nouvelle-Calédonie reste française. « Ces deux hommes se sont levés et ont décidé de se serrer la main » , a commenté François Hollande.

Si le chef de l’Etat a choisi la neutralité pour sa première visite officielle en Nouvelle-Calédonie, il a par contre réaffirmé que le référendum sur l’autodétermination des Calédoniens aurait bien lieu d’ici 2018 au plus tard et scellerait le sort des habitants.

Source : France 2

À voir aussi :

Réunion à la CPS avec L’IFRECOR

( 18 septembre 2017 ) Philippe Gomès : « Réunion hier matin à la Communauté du Pacifique S…