Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE Faire consensus dans la lutte contre les violences faites aux femmes

Faire consensus dans la lutte contre les violences faites aux femmes

SL

( 27 novembre 2014 ) La députée-maire de Nouméa, Sonia Lagarde, est intervenue à la tribune de l’assemblée nationale pour défendre un projet de loi contre les violences faites aux femmes. Cette loi prévoit en substance l’allongement de la durée de prescription pour les crimes et délits en matière d’agressions et de violences sexuelles. Sonia Lagarde, rapporteure de la commission  des lois, de la législation et de l’administration générale, a rappelé que 191 000 faits de cette nature sont relevés chaud année mais qu’ils ne débouchent que sur le dépôt de 23 000 plaintes par an, dont 9 900 seulement trouvent une issue judiciaire. Cela s’explique, a-t-elle précisé, par le fait que ces violences sont très souvent commises dans le cadre familiale, mais également que bien des victimes souffrent de ce que l’on appelle « l’amnésie traumatique ». Dans un discours déterminée, souvent emprunt d’émotion, Sonia Lagarde a exhorté ses collègues députés à faire consensus sur un projet de loi attendu par les victimes.

À voir aussi :

Faire le bilan de 5 années de mandat : Réunion publique d’information au Mont-Dore

La 14ème législature de l’Assemblée nationale s’achève. Au terme de ces cinq années de man…