Accueil ACTUALITÉS Philippe Gomès et la manifestation « restons Français »

Philippe Gomès et la manifestation « restons Français »

Philippe Gomes Oceane manifestation

 Journaliste : Vous avez sévèrement critiqué la manifestation organisée par d’autres partis loyalistes. Pourquoi ?

Philippe Gomès : Pour une raison simple, c’est que je trouve que ceux qui sont à l’origine de cette manifestation ne manquent pas d’air, je vous le dis franchement. C’est bien eux, qui, il y a deux ans de ça, lorsque Nicolas Sarkozy est venu, ont distribué à tous les Calédoniens des petits drapeaux du FLNKS pour les agiter. Oui ou non ? Ce sont bien eux qui ont fait élire Rock Wamytan à la présidence du Congrès, qui maintenant, nous assassine devant l’ONU, etc., en nous expliquant que c’était le nouvel équilibre institutionnel. Et puis, ceux-là mêmes, donc, qui ont été dans cette politique de coalition avec l’UC et le Parti travailliste, nous disent aujourd’hui : il faut faire du bleu blanc rouge. D’accord. Donc, ils ont changé d’avis, on ne peut que s’en féliciter. Mais je trouve quand même que ça a un petit côté manipulation. Et puis la deuxième chose que je souhaite dire, c’est qu’on sait pour quel choix la majorité des Calédoniens s’est exprimée. Voyons ! Le 11 mai, 61 mille Calédoniens ont voté pour des listes qui avaient affirmés leur préférence pour une Nouvelle-Calédonie au sein de la République, et 43 mille ont voté pour des listes qui avait affirmé leur préférence pour une Nouvelle-Calédonie indépendantiste. Le message, il est clair, et à ma connaissance, le président de la République, il sait lire les chiffres, donc, il avait bien compris qu’une majorité du pays souhaite rester au sein de la République. Cela étant, je comprends aussi la sincérité des gens. Ils ont envie de dire qu’ils veulent rester français. Le droit de manifester est un droit qui est reconnu dans la Constitution de la République, et ils sont venus le dire parce qu’ils avaient envie de le dire. Donc, ça, c’est pas condamnable. On ne condamne pas ceux qui ont participé à cette manifestation, mais je tiens quand même à souligner que ceux qui l’ont organisée, ont peut-être changé d’idée, par rapport à la politique dont ils faisaient la promotion, il y a quelques années. ( Océane fm le 28 novembre 2014 )

À voir aussi :

Philippe Gomès : « J’ai demandé un rendez-vous au président de Vale-monde »

( 20 juillet 2017 ) En déplacement à Paris, le député Philippe Gomès a été reçu à Matignon…