Accueil ACTUALITÉS Écoles : L’esprit du 11 janvier ne doit pas retomber !

Écoles : L’esprit du 11 janvier ne doit pas retomber !

enseignement

Madame la députée, Monsieur le député,

En attaquant ses valeurs essentielles, les terroristes ont mis la République au défi. Par l’unité nationale initiée par le Président de la République et les manifestations historiques d’hier, nos concitoyens ont apporté une première réponse éclatante, pleine de détermination et d’espoir. L’école est et sera en première ligne pour répondre au défi républicain, parce que c’est son identité et sa mission profonde. Ecole et République sont indissociables. Nous devons être à la hauteur des enjeux, parce qu’il doit y avoir un avant et un après, nos concitoyens ne comprendraient pas que rien ne change.

C’est pourquoi, dès la semaine dernière, j’ai mobilisé l’ensemble de la communauté éducative. D’abord pour accompagner les besoins d’expression des élèves, dans un contexte émotionnel difficile. C’est le sens du courrier (en pièce jointe) que j’ai adressé à tous les enseignants de France dès jeudi matin et des ressources pédagogiques qui ont été mises en ligne ce jour-même ( http://eduscol.education.fr/cid85297/liberte-de-conscience-liberte-d-expression-outils pedagogiques-pour-reflechir-avec-les-eleves.html ), afin qu’aucun enseignant ne se sente démuni ou isolé face à ses élèves.

J’ai demandé aux Recteurs, aux directeurs académiques et aux secrétaires généraux d’académie réunis demain, en présence du Premier ministre , de mobiliser toutes les ressources humaines disponibles pour accompagner les établissements qui rencontrent des difficultés. Nous serons intransigeants vis-à-vis de tout comportement qui met en cause nos valeurs essentielles. L’école ne tolèrera pas l’intolérable, même si les incidents ont été très limités (quelques dizaines sur 60 000 établissements).

Ensuite, je veux mobiliser la communauté éducative et ses partenaires pour renforcer les valeurs de la République à l’école, dans la dynamique de ce qui a déjà été initié : les nouveaux programmes en préparation prévoient un nouvel enseignement moral et civique dès la prochaine rentrée, de l’école élémentaire au lycée ; un plan ambitieux pour développer la pédagogie de la laïcité à l’école sera prochainement mis en place ; nous avons adopté un plan sans précédent pour vaincre le fléau du décrochage scolaire ; nous renforçons les actions de lutte contre le racisme et l’antisémitisme et l’éducation nationale prend sa part du travail engagé contre la radicalisation, avec un livret opérationnel de prévention qui sera diffusé rapidement.

Mais nous devons aujourd’hui aller plus loin, parce que les circonstances exceptionnelles appellent des réponses nouvelles. C’est pourquoi j’ai engagé une large consultation pour élaborer un plan global de mobilisation de l’école pour les valeurs de la République. Dès ce lundi, je rencontre les acteurs de la communauté éducative et universitaire : organisations syndicales professionnelles, lycéennes et étudiantes, fédérations de parents d’élèves (voir en pièce jointe). Durant la semaine, je rencontrerai les acteurs de l’éducation populaire (avec le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports), de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (avec la Dilcra), des intellectuels à l’autorité morale incontestable et les anciens ministres de l’éducation nationale (sans considération partisane).

A l’image de l’exemplaire mobilisation des Français, et dans un esprit d’unité nationale, je veux que l’école sorte renforcée de l’épreuve que traverse notre pays, que sa mission fondamentale de faire vivre et de transmettre les valeurs républicaines soit non seulement réaffirmée, mais encore amplifiée. C’est pourquoi je rassemblerai toutes les bonnes volontés et mobiliserai tous les acteurs concernés. L’exigence citoyenne des Français nous oblige, l’esprit du 11 janvier ne doit pas retomber !

Najat Vallaud-Belkacem

À voir aussi :

Soirée de remerciements du comité des Îles

( 15 décembre 2017 ) Philippe Dunoyer : « A l’aube des fêtes de fin d’année, j’ai eu le pl…