Accueil ACTUALITÉS L’usine de Corée : Une immense fierté pour notre pays

L’usine de Corée : Une immense fierté pour notre pays

coree

Discours prononcé par le député Philippe Gomès lors de l’inauguration de la 2ème ligne de production de l’usine de Corée ( partenariat Posco/SMSP ) le 6 mars 2015.

C’est un honneur pour moi de prendre la parole devant vous à ce moment-là de l’histoire de notre pays, un moment exceptionnel où la 2è ligne de production de ferro nickel de la SNNC est inaugurée.

Qui eût cru, il y a 10 ans de cela qu’une usine calédonienne de 54 000 tonnes serait mise en service en terre étrangère ?

Qui eût cru que nous puissions valoriser un jour d’une telle manière – et quelle manière – les petits minerais de notre pays ?

Qui eût cru qu’une province de Nouvelle-Calédonie – la province Nord – puisse mener à terme un si ambitieux projet ?

Et si aujourd’hui nous vivons ensemble cette réalité, si nous sommes rassemblés ici pour partager ce moment d’histoire et d’émotion, c’est le résultat avant tout d’une rencontre.

La rencontre d’une volonté politique d’abord, celle de la province Nord, d’engager la Nouvelle-Calédonie, sur une voie, celle de la souveraineté économique afin de mieux asseoir son destin.

Et, à ce titre, j’ai aujourd’hui une pensée particulière pour Raphaël Pidjot qui a été la figure de proue de ce combat dans les années 1990 au lendemain des accords de Matignon. Je salue, bien sûr aussi, Paul Néoutyine qui a su ne rien lâcher sur ce projet avec la ferme opiniâtreté – l’obstination diront certains – qui le caractérise.

La rencontre avec un diable d’homme – André Dang – qui a surmonté tous les obstacles en se battant sans relâche pour arriver à faire triompher ce projet. Un combat d’autant plus difficile que le partenariat envisagé était pionnier et que lorsqu’on emprunte un chemin de traverse, il est toujours plus difficile de convaincre.

La rencontre enfin avec un industriel de taille mondiale spécialisé dans la production d’acier inoxydable qui a su apporté son expertise à ce partenariat novateur.

C’est cette exceptionnelle rencontre de volontés et de talents qui nous permet aujourd’hui de ressentir – disons-le – une immense fierté pour notre pays.

À voir aussi :

Soirée de remerciements du comité des Îles

( 15 décembre 2017 ) Philippe Dunoyer : « A l’aube des fêtes de fin d’année, j’ai eu le pl…