Accueil Province Sud Visite à la Dream Team

Visite à la Dream Team

dream team

C’est en toute simplicité que Léonard Sam, le président de la Commission de la Culture de la province Sud a rendu visite samedi dernier, à la « Dream Team NC ». L’équipe partira à Montpellier en mai pour participer au Battle of the year France.

Les huit meilleurs bboys calédoniens sélectionnés depuis le 12 février 2015 s’entraînent chaque semaine au Centre culturel du Mont-Dore. C’est un samedi après-midi comme les autres pour nos champions mais cette fois-ci, ils ont eu la surprise de recevoir la visite de Léonard Sam. Celui-ci n’a pas caché son enthousiasme : « Je suis venu vous apporter le soutien de la province Sud car nous savons que vous vous entrainiez dur. Nous voulons que vous sachiez que nous sommes tous derrière vous ! » L’élu provincial a pris plaisir à regarder les danseurs exécuter leurs savantes acrobaties sur des rythmes endiablés. A moins de deux semaines de la Quinzaine du Hip-Hop, cet encouragement est bienvenu.ok-6

 

La pression monte

L’année dernière, l’équipe calédonienne s’est classée quatrième à l’épreuve chorégraphique. C’est la première fois depuis que la Nouvelle-Calédonie participe à ce concours de break dance qu’une équipe réussisse à passer cette épreuve. Ce qui lui a permis de se qualifier pour les battles. La motivation et la persévérance des danseurs les a amené jusqu’en demi-finale. Cette performance fait la fierté de la Dream Team mais c’est aussi une pression pour les bboys car ils savent qu’ils devront faire aussi bien voire même mieux cette année.

Emile Caihé, président de l’association Street Force, leur coach les encourage à se surpasser : « J’essaie de les pousser au maximum mais en faisant attention à ce qu’ils ne se blessent pas. Ces jeunes possèdent un potentiel certain et ils ont chacun leur spécialité. Mon rôle est de les révéler un à un. Je suis juste là pour les cadrer, le plus gros du travail, c’est eux qui le font. »

Cette année l’équipe est composée de trois danseurs de moins de 15 ans mais « la valeur n’attend pas le nombre d’années » car les « juniors » maîtrisent les acrobaties avec brio selon leur coach.

En attendant le BOTY France le 23 mai prochain, la Dream Team pourra déjà avoir un avant-gout de l’effervescence qui les attend au zénith de Montpellier, avec l’événement BOTY NC le 18 avril au Centre culturel du Mont-Dore.ok-5

ok-3

Source : Province Sud

À voir aussi :

LesEchos : En Nouvelle-Calédonie, le sort de l’usine de Vale en suspens

( 17 août 2017 ) Le devenir de l’usine métallurgique du géant brésilien ne tient plus qu’à…