Accueil ACTUALITÉS Reconstruire la confiance

Reconstruire la confiance

PG
( 3 avril 2015 ) Au lendemain de l’élection de Philippe Germain et de Jean-Louis d’Anglebermes, le FPU et l’UCF ont multiplié les réactions outrancières marquées par des dénonciations ineptes de « trahison », et les critiques émises contre Calédonie Ensemble de socialisme et d’indépendance. Il était temps que Calédonie Ensemble par la voix de Philippe Gomès donne sa position.

Et pour Philippe Gomès, ces critiques émanent de gens groggy après avoir pris conscience qu’ils avaient perdu postes, privilèges et prébendes ! Sur le fond, Philippe Gomes a expliqué que la volonté du FLNKS de dénouer la crise était un « geste citoyen » et s’était fait sans contrepartie. Il n’y a pas de coalition bis a expliqué le député de la seconde circonscription qui sur ce point a fait des révélations. Philippe Gomès a en effet révélé que lors des discussions bilatérales organisées par le groupe UC-FLNKS de Roch Wamytan au congrès, le FPU de Pierre Frogier avait été très loin dans les concessions pour obtenir les voix des indépendantistes en faveur de Cynthia Ligeard ou de Bernard Deladrière. Le FPU a ainsi proposé la tenue d’un comité des signataires réservé aux seuls signataires, mais surtout de voter en faveur de la loi de pays instaurant le drapeau du FLNKS comme signe identitaire et d’élire Roch Wamytan à la présidence du congrès.

Philippe Gomès a insisté sur le travail qu’il fallait désormais entreprendre pour remettre la Nouvelle-Calédonie sur les rails. Mais surtout il a estimé qu’au sortir de trois de crise, l’important était de « restaurer la confiance avec les Calédoniens ».


Source : Nc 1ère

À voir aussi :

Les remerciements des députés Philippe Gomès et Philippe Dunoyer

Très cher(e)s ami(e)s, Ce dimanche 18 juin, 46 301 Calédoniens nous ont accordé leur confi…