Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE Colloque sur les récifs coralliens : Le Président de l’Assemblée nationale reprend la proposition du député Philippe Gomès

Colloque sur les récifs coralliens : Le Président de l’Assemblée nationale reprend la proposition du député Philippe Gomès

macron

Philippe GOMÈS
Député de la Nouvelle-Calédonie
Membre de la commission des affaires étrangères

Nouméa, le 2 mai 2015

Communiqué

Dans l’histoire récente de la gouvernance mondiale, certaines années brillent d’une lumière particulière. C’est le cas, par exemple de 1972,1992, ou 1997, avec respectivement la conférence de Stockholm, le sommet de la Terre de Rio ou encore la COP3 de Kyoto. Ces regroupements ont à chaque fois modifié la trajectoire de l’humanité avec des décisions qui ont permis d’améliorer la protection de notre planète.

A Calédonie Ensemble, nous avons la conviction que 2015 est une de ces dates, avec l’organisation en fin d’année, à Paris, de la COP 21. Cette « conférence des parties » doit aboutir à un accord ambitieux sur le climat portant sur des engagements nationaux en matière de réduction des émissions polluantes ou de financement de solutions « vertes ».

Dans cette grand-messe internationale, qui doit regrouper 40 000 personnes de 196 pays différents, la Nouvelle-Calédonie doit peser autrement plus que ce que la taille de notre archipel pourrait le laisser penser.

Parce que nous constituons une réserve unique de la biodiversité mondiale ( l’ un des premiers hot spots de la biodiversité mondiale ), parce que nous représentons à nous seul plus du quart des espèces endémiques du territoire français….

Cette biodiversité exceptionnelle, la Nouvelle-Calédonie la tient, en partie, de ses récifs coralliens uniques ( qui composent 75% des récifs coralliens français ), premier espace naturel français outre-mer inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Mais « le plus beau lagon du monde » est fragile et très sensible au changement climatique.

C’est la raison pour laquelle j’avais interpellé le Président de l’Assemblée Nationale, et, par vidéo interposée : Propositions du député Gomès au Comité national de l’IFRECOR, les responsables de l’IFRECOR ( Initiative Française pour les Récifs Coralliens ), pour l’organisation d’un évènement qui fasse état des constats, des apprentissages, et des recommandations issues du programme IFRECOR pour mieux gérer et préserver les récifs coralliens.

Lors de son discours au Congrès de la Nouvelle-Calédonie en date du 24 avril, le Président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone a montré qu’il avait non seulement entendu cette demande mais aussi qu’il y souscrivait : « L’Assemblée nationale accueillera en décembre, sur la proposition de Philippe Gomès et dans le contexte de la COP21, un colloque sur l’avenir de votre récif corallien, le deuxième au monde, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité et aujourd’hui en belle santé ».

Un tel colloque au sein du Parlement permettra de rappeler que la voix de la France à la COP21 ne saurait omettre la richesse de notre pays et de ses récifs coralliens.

À voir aussi :

Mairie de Paris et île des Pins : Une histoire commune qui continue à s’écrire

( 22 février 2017 ) Le député Philippe Gomès : « Rencontre ce soir avec Anne Hidalgo, la m…