Accueil VU SUR LE WEB Les femmes de Yaté en marche vers le développement

Les femmes de Yaté en marche vers le développement

Yate

Le 22 mai, le minibus Ruban bleu est allé à la rencontre des femmes de Yaté. Les membres de la Condition féminine ont longuement échangé avec les personnes présentes pour faire émerger de nouveaux projets, notamment économique.
Dans la droite ligne de l’opération Ruban blanc, qui avait associé des hommes à l’engagement provincial pour la lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre dernier, la commission provinciale de la Condition féminine a fait escale à Yaté le 22 mai lors de sa tournée du minibus le Ruban bleu.

Et pour cette journée, Joseph Peyronnet avait troqué sa casquette de maire de Moindou pour celle d’ambassadeur de cette belle opération. La journée a débuté à la mairie de Yaté où la délégation provinciale emmenée par Martine Lagneau, 1ère vice-présidente de la province, a échangé avec les conseillers municipaux.

« Nous souhaitons impulser un souffle nouveau sur la condition féminine. Pour cela, nous devons connaître vos besoins pour engager nos actions. Le lien était un peu distendu avec les associations de femmes. Aujourd’hui, nous voulons le renforcer et l’approfondir, a insisté Nicole Robineau, présidente de la commission de la condition féminine. »

Recréer le lien et faire émerger les projets

La délégation provinciale s’est ensuite rendue au marché, qui réunit tous les vendredis, les femmes des différentes tribus de la commune. « C’est un lieu de rencontres et de partage », a précisé Valérie Ouetcho, présidente du comité du marché. « Nous sommes bien contentes que vous veniez nous informer et discuter de nos difficultés. Habituellement, ce sont toujours les mêmes qui prennent la parole et certaines n’osent pas aborder leurs soucis. Là, chacune d’entre nous a pu évoquer ces problèmes aux élus de la province Sud. »

Cette écoute attentive et extérieure permet de recréer le lien. Les femmes de Yaté ne veulent pas rater le train du développement, qu’il soit économique, social ou numérique. Et cette rencontre était l’occasion de renseigner les femmes sur les dispositifs provinciaux existants, en leur apportant de la documentation. Un certain nombre de demandes ont été recensées par le biais d’une « boîte à idées » où elles ont laissé leurs suggestions, voire leurs témoignages. Exemple de question abordée, celle de la création d’une cyberbase. « Les mamans n’ont pas toujours accès à l’information », confirme Eliane Attiti. « Ce lieu permettrait de rompre l’isolement et d’informer les femmes. » Autres sujets importants : l’aide au logement, la création d’entreprise ou encore l’alimentation.

format webbus des femmes yate A13.jpeg format webbus des femmes yate A33.jpeg format webbus des femmes yate A49.jpeg format webbus des femmes yate A90.jpeg format webbus des femmes yate A93.jpeg format webbus des femmes yate A137.jpeg

Source : Province-Sud

À voir aussi :

Philippe Gomès : « J’ai demandé un rendez-vous au président de Vale-monde »

( 20 juillet 2017 ) En déplacement à Paris, le député Philippe Gomès a été reçu à Matignon…