Accueil ACTUALITÉS Opinions : Face à face Dunoyer-Lecren

Opinions : Face à face Dunoyer-Lecren

debat

( 4 juin 2015 ) Philippe Dunoyer pour Calédonie Ensemble et Anthony Lecren pour l’UC FLNKS, étaient les invités de l’émission « opinions » sur France Outremer. Au cœur du débat la question de l’inscription automatique des natifs et celle du corps électoral pour les provinciales.

Ce débat était organisé à la veille du comité des signataires extraordinaire dont l’objectif est de permettre de dégager le consensus sur ses questions. De bonne tenue où chacun des débatteurs a pris en compte les arguments de l’un et de l’autre, ce débat a toutefois mis en évidence les lignes de faille entre chacune des positions, y compris sur l’inscription automatique des natifs sur la liste électorale spéciale pour le référendum de sortie. Ce qui laisse augurer des discussions âpres au comité des signataires et d’un résultat très incertain. Ce qui n’est pas sans soulever quelque inquiétude résumée par ce commentaire de Philippe Dunoyer : « si nous ne parvenons pas à un accord, ce sera grave ».

Ce face-à-face débute par une sollicitation du journaliste William Kromwell aux deux débatteurs de faire partager leurs réactions à la mort de Nidosïh Naisseline.

On est ensuite entré dans le cœur du débat, à savoir la question de l’inscription automatique des natifs. L’occasion pour Philippe Dunoyer de bien rappeler les enjeux, à savoir qu’il n’est pas question de remettre en cause le droit de vote, mais bien de trouver un accord, un consensus au sujet des natifs.

Tout le monde le sait, ce dont il est question au comité des signataires a trait à l’équité et à la justice électorales. Pourquoi seuls les Calédoniens de droit coutumier seraient-ils exemptés de procéder à des démarches administratives individuelles pour pouvoir être inscrits sur la liste spéciale pour le référendum de sortie ?

Voyez-vous le comité des signataires de façon positive ? C’est la question que pose le journaliste aux deux débatteurs. Pour Calédonie Ensemble, Philippe Dunoyer veut croire à la raison et au bon sens, pour qu’en effet un consensus puisse se dégager.

La question de la composition des commissions administratives chargées de contrôler le bon établissement de la liste spéciale pour le référendum a également été abordée.

La dernière partie du face-à-face laisse entrevoir cependant des divergences qui peuvent se révéler profondes. Les propos d’Anthony Lecren pour l’UC-FLNKS font réagir Philippe Dunoyer, qui avec juste raison, s’inquiète et s’agace de l’argumentation avancée par son vis-à-vis pour tenter de remettre en cause l’inscription automatique des électeurs nés en Nouvelle-Calédonie et qui y ont leurs intérêts moraux.

Source : France Ô

À voir aussi :

Soirée de remerciements du comité des Îles

( 15 décembre 2017 ) Philippe Dunoyer : « A l’aube des fêtes de fin d’année, j’ai eu le pl…