Accueil VU SUR LE WEB « Je m’excuse de l’avoir dit »

« Je m’excuse de l’avoir dit »

sl

( 3 juillet 2015 ) Sur RRB, Sonia Lagarde a fait son coming-out : elle ne démissionnera pas de son mandat de député. 15 mois après avoir promis aux électeurs les « yeux dans les yeux », qu’elle se consacrerait entièrement à sa fonction de maire, Sonia Lagarde a confirmé ce dont on avait fini par se douter.

Sur RRB ce 26 juin, Sonia Lagarde a confié qu’elle vivait avec cet engagement « comme un chewing-gum collé à ma chaussure, je traîne ça avec des remords ». Elle confesse avoir trompé ceux qui avaient cru en elle et en cet engagement fort de campagne et qui, parce qu’elle l’avait pris, ont peut-être voté pour elle ! Sonia Lagarde lâche : « je m’excuse de l’avoir dit » ! Sans doute alors devrait-elle aussi s’excuser pour toutes les fois qu’elle a fait croire aux Nouméens qu’une femme de convictions et d’engagement comme elle, tiendrait sa parole, car elle fût bien longue cette litanie des serments…

« Je vais dire aux Nouméens les yeux dans les yeux et au moins ce sera clair pour tout le monde : si demain les Nouméens me font confiance et bien je démissionnerai de mon mandat à l’Assemblée nationale ». (TNC-mars 2014)

Je m’excuse de l’avoir dit…

« On va laisser les provinciales se faire et ensuite il y a les échéances européennes, et puis après, on redemandera aux Nouméens de retourner aux urnes » (RRB-1er avril 2014)

Je m’excuse de l’avoir dit…

« J’ai toujours été claire sur ce point. Je n’attendrai pas le 31 décembre 2016 pour démissionner de mon mandat de député. Gérer une ville de 100 000 habitants, c’est un travail à temps plein ». (LNC-27 avril 2014)

Je m’excuse de l’avoir dit…

« Il se trouve que le 26 juin, elle (la loi sur l’égalité hommes-femmes) passe en seconde lecture et que l’UDI m’a demandée d’être le porte-parole du groupe sur cette seconde lecture. …/… mais je suis bien sûr fidèle aux engagements que j’ai pris ». (OFM-18 juin 2014)

Je m’excuse de l’avoir dit…

« J’ai encore un petit dossier à défendre, et donc, ensuite, je ferai le nécessaire pour démissionner. Je l‘ai toujours dit. J’ai un petit peu de retard sur le timing, parce que, qu’est-ce que j’avais annoncé depuis le début, et y compris chez vous. J’ai dit, je démissionnerai à la fin de l’année ». (OFM-2 novembre 2014)

Je m’excuse de l’avoir dit…

Non, je n’ai pas décidé de conserver mon mandat de députée. J’ai fait des annonces pendant la campagne des municipales et je tiens à redire, ici, que je serai dans les clous de cette annonce, c’est-à-dire que, j’ai dit que je démissionnerai, donc, oui, trois fois oui, je vais démissionner ». (RRB-3 décembre 2014)

Je m’excuse de l’avoir dit…

Est-ce que le terrain politique ces derniers mois était suffisamment sain pour que je prenne cette décision ? « Non, évidemment. Il y a un nouveau gouvernement, on va attendre d’avoir une situation politique assainie. Et puis cette décision (de démissionner) m’appartient. Je vais juger le moment le plus serein pour le faire ». (LNC-8avril 2015)

Je m’excuse de l’avoir dit…

« Moi mon parcours, il est loyal, il est honnête (…/…) Les Nouméens n’ont pas envie qu’on leur fasse des promesses en l’air ou alors que des gens soient dans la compromission. Moi, je ne suis pas dans la compromission ». (OFM-27 mars 2014)

Est-ce qu’elle s’excuse aussi de l’avoir dit ?

L’édito à 20 millions

« Sonia Lagarde reste députée-maire de Nouméa. Il y a des raisons objectives à cette décision ». (E. Nouar, RRB -29 juin 2015)

Et après l’avoir invitée à s’exprimer sur RRB ce 26 juin pour « se libérer » du poids de son mensonge aux Nouméens, la chroniqueuse du lundi trouve donc des raisons « objectives » à ce reniement. Effectivement certaines raisons réellement objectives, laissent penser que cette solidarité entre RRB et Sonia Lagarde relève plutôt du domaine des espèces sonnantes et trébuchantes … En août 2014, Sonia Lagarde, malgré l’opposition de Calédonie Ensemble, a fait adopter par le conseil municipal une subvention de 20 millions au profit de RRB. En juin 2015, bis repetita placent, elle propose à nouveau qu’une subvention de 20 millions soit accordée à la radio sur laquelle elle est invitée à s’épancher régulièrement. Pourtant, avant d’être élue maire, Sonia Lagarde s’était toujours fermement opposée aux millions de subventions en faveur de cette radio :

« Nous ne sommes pas masos. RRB est une radio qui a toujours été au service du RUMP ». (Conseil municipal de Nouméa, 25 juin 2013 – source LNC)

Un nouvel engagement – les yeux dans les yeux – sur lequel Sonia Lagarde a aussi changé d’avis …

Source : Calédosphère

À voir aussi :

L’inscription automatique sur la liste référendaire de tous les natifs de Calédonie

( 17 mars 2017 ) Porte-parole de Calédonie Ensemble, Philippe Dunoyer est intervenu lors d…