Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE Concertation et consensus sont les deux mamelles de la Nouvelle-Calédonie

Concertation et consensus sont les deux mamelles de la Nouvelle-Calédonie

ddom

( 16 juillet 2015 ) M. le président. La parole est à M. Philippe Gomès, pour le groupe de l’Union des démocrates et indépendants.

M. Philippe Gomès. Au terme de l’examen de ce projet de loi, je tenais à affirmer, au nom de mon groupe, que nous avons fait œuvre utile pour le droit de l’Outre-mer. Le texte du Gouvernement, enrichi par l’ensemble des contributions des parlementaires, est parvenu à répondre à certaines attentes, même si d’autres, dont l’acuité était pourtant évidente, n’ont pu être prises en considération. J’espère néanmoins que les messages sont passés.

Concernant en particulier la Nouvelle-Calédonie, je souhaite rappeler que la concertation et le consensus sont les deux mamelles de notre pays. Nous en avons fait la preuve encore récemment dans le cadre de l’examen de la loi organique ou du compromis politique qui se dessine sur le corps électoral provincial. Je souhaite que, s’agissant de la question des armes, concertation et consensus soient également au rendez-vous dans le cadre du décret qui a été prévu par cette loi.

À voir aussi :

Mairie de Paris et île des Pins : Une histoire commune qui continue à s’écrire

( 22 février 2017 ) Le député Philippe Gomès : « Rencontre ce soir avec Anne Hidalgo, la m…