Accueil VIDÉOS Les rouleurs sont le bras armé des mineurs

Les rouleurs sont le bras armé des mineurs

( 13 août 2015 ) Au soir d’une journée marquée par des incidents violents, le président du gouvernement a répondu aux questions de Térèse Waïa de NC1ère.

Philippe Germain a confirmé qu’en raison de l’escalade des incidents visant les institutions, notamment le tir par arme à feu sur son bureau du gouvernement, il suspendait les négociations avec les rouleurs et les mineurs. Des mineurs auxquels il fait porter l’entière responsabilité du conflit et de ses conséquences. Dans cette intervention, Philippe Germain rappelle des points importants et en particulier le fait qu’un protocole d’accord était près d’être signé avec les rouleurs, mais que ceux-ci ont conditionné leur signature à l’accord préalable des mineurs. Et le président du gouvernement détaille les mesures prises en faveur des rouleurs, insistant sur la garantie de pouvoir travailler, sur l’implication des rouleurs dans l’élaboration de la stratégie nickel et surtout sur les mesures qu’il se propose d’instaurer, en faveur des rouleurs notamment, pour réglementer le secteur minier. Sur les exportations vers la Chine, Philippe Germain a indiqué à nouveau que toutes les instances consultatives de la mine, avaient donné un avis défavorable à ces autorisations qui sont en totale opposition avec le schéma minier adopté par le congrès en 2009 sous le gouvernement d’Harold Martin. Une interview au cours de laquelle Philippe Germain dénonce le coup de force des mineurs pour tenter d’imposer leur volonté au gouvernement, au mépris des institutions et de l’État de droit.

Source : NC 1ère, journaliste, Térèse Waïa

À voir aussi :

Cérémonie émouvante à la mémoire de ce Grand Homme, Guyèdre Wamedjo

( 18 novembre 2017 ) Gérard Poadja : « Fervent défenseur de la citoyenneté. Mes remercieme…