Accueil ACTUALITÉS Dès demain matin, la question minière doit être débattue au Congrès

Dès demain matin, la question minière doit être débattue au Congrès

c

Communiqué du mercredi 19 août 2015

Le 18 août, Calédonie Ensemble a proposé que le Congrès se réunisse en session « extraordinaire » en urgence, afin qu’un débat public puisse se tenir « sur la stratégie minière pays » de manière générale et sur la question des exportations de minerai brut en particulier.

Ce matin, le président du Congrès a indiqué qu’il rejetait la requête de Calédonie Ensemble, arguant qu’elle était contraire au règlement intérieur du Congrès…

Or, rien n’interdit au Congrès de se réunir en séance exceptionnelle dès demain matin puisqu’une réunion dédiée aux questions au gouvernement est déjà programmée.

Compte tenu de la gravité de la situation, Calédonie Ensemble maintient sa demande de réunir le Congrès de manière exceptionnelle sur la question minière, et souhaite qu’une réunion du bureau de l’institution, élargie aux présidents de groupes, puisse en débattre demain matin avant la séance prévue.

C’est bien le Congrès, première assemblée du pays, qui détient la légitimité démocratique et la compétence juridique nécessaire pour déterminer la politique publique en matière minière et métallurgique. Il lui appartient donc de se réunir en urgence et de débattre pour esquisser les axes de sortie de ce conflit qui pénalise lourdement les Calédoniens dans leur vie quotidienne.

Philippe Dunoyer,

président du groupe Calédonie Ensemble au Congrès

Pour lire le communiqué en version PDF, cliquez-ici

À voir aussi :

Éliane Attiti, élue de la province Sud : Pour un avenir dans la France aux couleurs de la paix

Élue de la province Sud, chef d’entreprise, originaire de Yaté, Éliane Attiti est interven…