Accueil VU SUR LE WEB Décalage républicain …

Décalage républicain …

GPL

( 10 septembre 2015 ) La ministre des outre mer nous avait déjà gratifié de considérations curieuses sur la loi organique qui prévoyait les conditions d’inscription sur la liste électorale pour le référendum de sortie. Il s’agissait selon elle de « modalités techniques »… Alors que les calédoniens de statut coutumier étaient inscrits d’office sur cette liste, les autres devant effectuer des démarches individuelles … ( cette aberration a été corrigée lors du dernier comité des signataires ).

Sur l’affaire des mineurs on a eu droit à une sortie du même acabit sur la « forte coloration socio-économique » du conflit ….Ah bon ? Rien de politique dans cette histoire alors ? Pas de problèmes avec une doctrine nickel …
Et enfin, lors de sa visite de ce jour, on a atteint un sommet puisqu’elle a reçu en grandes pompes les mineurs au haut commissariat pour un déjeuner « de travail »

Une manière probablement de les récompenser pour leur attitude « républicaine » pendant le conflit…
Cerise sur le gâteau, la ministre a précisé lors de sa conférence de presse que, dans un territoire « largement autonome » comme le nôtre, et y compris lors du conflit des rouleurs, il était hors de question pour l’Etat de « faire avancer les choses à la baguette »….
Nous n’avons vraiment pas la même conception de la manière dont l’ordre républicain doit être assuré. Certes le dialogue doit avoir une place éminente dans notre pays. Mais l’atteinte aux libertés fondamentales des populations et le respect des institutions ne peuvent constituer une variable d’ajustement de l’action de l’Etat en Nouvelle-Calédonie.

À voir aussi :

Teddy Riner ambassadeur

( 20 novembre 2017 ) La Nouvelle-Calédonie a la chance pendant quelques semaines d’accueil…