Accueil VIDÉOS « Il faut prendre acte du débat démocratique »

« Il faut prendre acte du débat démocratique »

PMichel
( 18 octobre 2015 ) Au sortir du débat au congrès sur les exportations de minerai brut, le président de la province Sud était l’invité politique du JT de dimanche dernier. Philippe Michel a précisé la position de Calédonie Ensemble et replacé le débat.

Cette interview intervenait au lendemain de l’annonce à la Calédonie de la disparition brutale de Paul Qaeze, à qui Philippe Michel a rendu un émouvant hommage.

Il a ensuite été question du débat au congrès sur les exportations de minerai brut. Le congrès a autorisé les exportations vers la Chine et précisé les conditions dans lesquelles elles vont pouvoir se faire, et il a autorisé l’augmentation des tonnages exportés vers le Japon, mais cette fois sans en préciser les modalités. Sur cette séance, Philippe Michel a tenu à souligner d’abord combien il était important que le débat démocratique ait pu se tenir.

Au lendemain de cette séance du congrès, le Conseil d’administration d’Eramet, maison-mère de la SLN, annonçait la suspension des investissements, illustrant ainsi la gravité de la crise que connaît aujourd’hui le secteur du nickel. Un point sur lequel Philippe Michel a insisté.

La construction de la Centrale C de la SLN, attendue depuis près de dix ans maintenant, est désormais suspendue. Une situation particulièrement inquiétante ce qui a justifié l’intervention du président de la province Sud auprès de la SLN. « Tout le monde doit comprendre, a déclaré Philippe Michel, que si on sacrifie cette centrale, on sacrifie SLN, et avec elle les milliers d’emplois de salariés et de sous-traitants qui en dépendent ». Et le président de la province Sud de rappeler qu’au moment où le financement de la Centrale était possible, Eramet a préféré distribuer 100 milliards cfp de dividendes.

Inévitablement, Philippe Michel a été interrogé sur l’éventualité d’une montée au capital de la SLN de la Nouvelle-Calédonie à hauteur de 51%.

Source : NC 1ère

À voir aussi :

Philippe Gomès : « Il nous faut définir notre patrimoine commun »

Le député Philippe Gomès a participé ce 18 novembre au colloque sur l’avenir institutionne…